Entretien
Culture
Emploi
Solidarité
Vie associative

"Mieux s'intégrer socialement et gagner en confiance en soi"

Rencontre avec Isabelle Collette, coordinatrice du programme Feedback et Senana Allicio et Luis Leblond, deux bénéficiaires
Rencontre avec Isabelle Collette, coordinatrice du programme Feedback et Senana Allicio (au centre à droite) et Luis Leblond (au centre à gauche), deux bénéficiaires du dispositif

La musique peut être un outil de socialisation et aider au retour à l’emploi. Rencontre avec Isabelle Collette, coordinatrice du programme Feedback et Senana Allicio et Luis Leblond, deux participants de la dernière session achevée en juin 2018.

  • lehavre.fr : Pourquoi avoir eu envie d’intégrer ce programme ?

Senana Allicio : J’en ai entendu parler la première fois en janvier 2018 par mon assistante sociale. Comme j’ai toujours aimé chanter, cette approche par la musique m’a tout de suite intéressée. Et je n’ai pas été déçue !

Luis Leblond : Je suis arrivé ici par l’intermédiaire de ma conseillère de Pôle emploi qui m’a présenté ce programme. Cette discussion a changé ma vie !

  • lehavre.fr : En quoi cette approche originale vous a-t-elle séduite ?

Senana Allicio : Sans emploi, on a tendance à rester isolé. Ici, je me suis senti tout de suite très à l’aise dans mon groupe. On était comme une famille ; on s’entraidait, on se parlait beaucoup.

Luis Leblond : Je me souviens très précisément du jour de mon arrivée ici. C’était comme une évidence. J’ai pris cette opportunité comme un cadeau. Je me suis senti tout de suite dans mon élément ! La musique, c’est la vie !

  • lehavre.fr : Quels ont été pour vous les temps forts de cette expérience ?

Senana Allicio : Notre concert de restitution a eu lieu le 19 juin qui a été un moment particulièrement fort et émouvant.

Luis Leblond : A raison de 6 heures par semaine, les 4 mois du parcours  paraissent bien trop courts ! Je me souviens de notre tout premier échauffement où l’ensemble des douze participants était réuni avec l’ensemble des profs et notre coordinatrice Isabelle. Tout le monde se regardait en rigolant et c’est comme cela que l’on a appris à se connaître.

  • lehavre.fr : Comment a fonctionné votre groupe de 6 ?

Isabelle Collette : Les groupes sont formés en fonction des souhaits éventuels des participants mais aussi selon leurs aptitudes avec les instruments et en fonction du potentiel des uns et des autres détecté par les professeurs.

Luis Leblond : C’est très impressionnant de se rendre compte que l’on parvient à faire quelque chose ensemble alors même que nous ne sommes pas du tout musiciens. J’ai pu ainsi découvrir le plaisir du chant.

Senana Allicio : Moi aussi je chantais et je faisais des percussions. Je chante depuis que je suis petite mais jamais je n’aurais pu imaginer oser prendre un micro et chanter devant un public de près de 80 personnes. Grâce au soutien du groupe, personne n’a jamais rien lâcher. La musique m’a libérée !

  • lehavre.fr : Quel souvenir gardez-vous de votre concert final ?

Luis Leblond : Malgré nos peurs, il fallait aller jusqu’au bout du contrat signé en nous engageant dans ce programme. Nous avons joué 4 morceaux. Nous avons eu la chance aussi d’être parfaitement soutenus par l’équipe d’encadrement qui a fait preuve d’une grande psychologie pour créer un équilibre dans les groupes.

Senana Allicio : On a chanté à notre façon nos propres compositions. Les professeurs n’ont jamais rien imposé mais ils ont su nous accompagner sans brider notre spontanéité.

  • lehavre.fr : Quels ont été pour chacun les apports essentiels de ce programme ?

Senana Allicio : Ce programme qui conjugue le travail musical et des temps de suivi individuel m’a permis de mieux m’intégrer socialement, d’évoluer au niveau de ma personnalité et de m’ouvrir aux autres. J’ai gagné aussi beaucoup en confiance et j’ai retrouvé un meilleur moral.

Luis Leblond : C’est du bonheur… A 51 ans, je réalise un de mes rêves ! J’ai découvert en moi la passion du chant. Chanter, c’est aussi s’ouvrir aux autres. J’ai aussi redécouvert le goût de l’écriture. Pour prolonger cette découverte, je me suis d’ailleurs inscrit à l’atelier permanent qui démarre en septembre.

Isabelle Collette : Pour éviter une rupture trop violente en fin de session, nous avons mis en place un atelier permanent où les participants peuvent venir pendant 4 mois répéter deux heures par semaine avec un professeur. C’est aussi le moyen de voir comment chacun évolue.

  • lehavre.fr : En quoi ce programme vous a-t-il aidé dans votre recherche d’emploi ?

Senana Allicio : Isabelle m’a aidé à m’orienter dans ma recherche d’emploi en me donnant des conseils sur les bonnes démarches à entreprendre. En juin, j’ai décroché un stage qui m’a permis de conforter mon envie de travailler dans un magasin, au contact de la clientèle.

Luis Leblond : Ce parcours musical a provoqué chez moi un déclic qui a libéré une énergie positive. A nous maintenant de faire l’effort pour ne pas perdre ce que nous avons gagné ici. Je me suis inscrit à une formation spécifique pour aller dans différentes entreprises à la découverte d’un nouveau métier.

Prochain session Feedback du 25 septembre 2018 au 31 janvier 2019.
Contact : Isabelle Colette. Tél. : 02 35 48 95 28. Email : formationpro@le-cem.com

Pour aller plus loin