Ils font bouger ma ville
Commerce
Concertation
Culture
Vie associative

Miguel Do Amaral - peintre muraliste : "S'approprier les murs pour les ramener à la vie"

Miguel Do Amaral - peintre muraliste : "S'approprier les murs pour les ramener à la vie"

Miguel do Amoral a commencé à peindre des graffitis sur les murs à 17 ans. Il a installé son atelier baptisé « La Cimaise »  à deux pas de l’escalier roulant Montmorency, une petite rue où il a vécu (presque) toute sa vie. Ici et là des pots de peinture, des fragments de toile, des esquisses de ses recherches personnelles qu’il mène en parallèle de son métier de créateur de décors peints. C’est lui qui est venu frapper à la porte de la Ville pour proposer le projet participatif de mise en peinture de l’escalier roulant Montmorency. Miguel préside aussi l’association « Les Amarts » créée en mars 2015. « S'approprier et embellir les murs pour les ramener à la vie, dynamiser l’espace public havrais par le biais d’interventions artistiques éphémères… je partage ces ambitions avec les 30 artistes de notre collectif qui s’est fait connaître au printemps 2016 avec « La Friche », un bâtiment abandonné devenu pour deux mois un musée éphémère d’art urbain où nous avons exposé nos œuvres fabriquées in situ. » se souvient Miguel.
Éphémère et participatif… Pour lui, ces deux mots auraient presque valeur de manifeste. A son actif, une exposition éphémère en septembre 2015 où il investit avec ses amis un grand magasin abandonné ou encore la fresque participative place Danton. L’heure de la reconnaissance commencerait-elle à sonner ? Même s’il vit encore difficilement de son art, Miguel fourmille de projets. « Dans le cadre du Contrat de Ville, nous lançons avec Les Amarts « les murs éphémères », un programme de plusieurs fresques participatives sur deux quartiers prioritaires : Caucriauville et Soquence, précise-t-il. Avec la troupe d’improvisation « Les Improbables » et leur village culturel, il sillonne en bus les quartiers du Havre pour inciter les habitants à s’exprimer en peinture et susciter de nouvelles vocations chez les plus jeunes. A terme, Miguel souhaiterait développer d’autres projets autour de l’art mural dans l’agglomération havraise, et peindre des murs de plus en plus grands, au Havre et ailleurs.

Site Internet : mural-art.fr
Mail : miguel.amaral@mural-art.fr
Tél. : 06 79 18 75 02