Culture
Solidarité
Vie associative

"On n’a pas besoin de s’y connaître en peinture pour apprécier une œuvre"

Dominique Neveu, bénéficaire du dispositif "A3 au musée" qui convie les publis dits "en difficulté" à découvrir des lieux de culture
Dominique Neveu profite du dispositif A3 au Musée d'art moderne André Malraux

"Je suis veuve et retraitée et j’habite Caucriauville depuis 1984. Depuis de longues années, je suis bénévole pour l’association Agir ensemble reprise par l’AHAM. C’est à l’occasion d’une réunion de présentation, que j’ai découvert ce dispositif A3 au musée qui m’a tout de suite paru intéressant. Comme je n’y connais strictement rien en peinture, je me suis demandé ce que je pouvais aller y faire mais j’ai accepté de participer à cette expérience. Après une visite de dix minutes pour prendre contact avec le musée, Karine m’a demandé de choisir un œuvre. Petit à petit, je me suis détendue au fil de ses questions et me suis vite aperçue qu’il n’était peut-être pas nécessaire de connaître l’œuvre du peintre pour pouvoir en parler. Karine m’a poussé un peu dans mes retranchements pour explorer plus avant mon ressenti et affiner mon regard. J’ai passé une heure extraordinaire, très vite écoulée. J’ai trouvé cette visite tellement intéressante que j’ai à mon tour emmené une personne au musée en suivant le même protocole et en essayant de reprendre le rôle de Karine, présente pour nous superviser.
En tant que passeur, j’ai réitéré l’expérience ensuite avec une autre personne. A chaque fois, j’ai découvert de nouvelles choses que je n’avais pas encore vues. A mon avis, cette approche initiatique peut convenir à tous les âges y compris pour les jeunes. Avant, je me demandais bien ce que je pourrais faire dans un musée, sans rien y connaître. Cette expérience a aiguisé ma curiosité et m’a même donné l’envie de m’intéresser à l’histoire de l’art."

Pour aller plus loin