Culture

Nathalie Fougeras, artiste peintre contemporain : « Nos différences méritent d’être reconnues comme des valeurs ajoutées »

Les « Mondes Intérieurs » à la Galerie Hamon jusqu'au 27 février 2019
Les  « Mondes Intérieurs », de Nathalie Fougeras, à la Galerie Hamon

Du 11 janvier au 27 février 2019, la Galerie Hamon présente les peintures et les dessins de Nathalie Fougeras. Cette exposition « Mondes Intérieurs » donne également l'occasion à l’artiste d'évoquer sa condition d’autiste.

  • lehavre.fr : Pourquoi avoir décidé d’évoquer publiquement votre autisme à l’occasion de cette exposition ?

Nathalie Fougeras : La connaissance scientifique progresse sur les Troubles du Spectre de l’Autisme (TSA) classés désormais comme handicap et non plus comme une pathologie mentale. Dans le cas particulier des femmes, les manifestations de l'autisme ne sont pas toujours visibles à l’œil nu notamment lorsque nous nous exprimons bien. Dans mon cas personnel, je suis restée d'autant plus longtemps « invisible » qu'étant artiste, certains aspects atypiques de ma personnalité́ reposant sur mon hyperacuité sensorielle pouvaient correspondre au cliché de l'artiste originale admis dans les conventions sociales.

  • lehavre.fr : Quand avez-vous été diagnostiquée ?

N.F. : Je l’ai été en 2018 après la lecture d’un article scientifique décrivant l’autisme au féminin. Même si ma qualité de vie est altérée dans certains domaines, j’ai la chance de ne pas être en souffrance ou en recherche de moi-même. Ce diagnostic, qui n’a pas fondamentalement surpris mes proches, m’a rassuré sur la nature de mes « bizarreries », des particularités qui m’ont permis de développer certaines capacités jusqu’à un très haut niveau d’expertise, notamment dans le domaine des arts.

  • lehavre.fr : Pouvez-vous nous présenter le livre que vous venez d'écrire et qui paraîtra courant 2019 ?

N.F. : La révélation de ce diagnostic m’a donné l’envie d’écrire. Intitulé La Marquise aux pieds-nus, ce livre est composé d’une première partie où je raconte mon histoire personnelle et d’une seconde partie qui forme un glossaire de mots-clés consacrés à l’autisme. Simple et didactique, cet ouvrage raconte mon parcours de vie de femme, artiste et autiste et tente d'expliquer la création artistique et l'autisme vus de l’intérieur. Au-delà de mon cas personnel, j’espère aider à changer le regard sur des personnes non conformes au modèle standard. Nos différences méritent d’être reconnues comme des valeurs ajoutées qui viennent enrichir la grande diversité́ humaine.

Mini bio
Nathalie Fougeras est née en 1970 à Lyon. Fille et petite-fille d’artistes, elle découvre la peinture dans l’atelier familial. A 19 ans, elle s’installe à Paris pour étudier l’histoire de l’art, la restauration de peintures anciennes, le pastel et la peinture dans différents ateliers. Aujourd’hui, elle vit dans le Sud de la France.