Entretien
Nautisme

"On ne part pas en croisière !"

Transat Jacques Vabre 2017 - Cédric Chateau, co-skipper de Région Normandie Junior Senior by Evenex
Le Havrais Cédric Château participe à la Transat Jacques Vabre 2017

Malgré son statut de bizuth sur la Transat Jacques Vabre, le Havrais Cédric Chateau (40 ans) a pour ambition de finir dans le top 5 de la Class40 à bord de Région Normandie Junior Senior by Evernex. Le directeur du pôle Espoir de la Ligue de Voile de Normandie fera équipe avec Olivier Cardin.

  • lehavre.fr : Vous participez à votre première Transat Jacques Vabre. Comment cela s’est fait ?

Cédric Chateau : Il existe un dispositif « Class40 Région Normandie ». Un jury examine plusieurs candidatures et c'est Olivier Cardin qui a été retenu. Le skipper a le choix de son équipier. Seule condition, il doit être Normand. J'avais navigué avec lui sur le Tour de France. On a également été adversaire lors de stages en équipe de France. Lorsqu'il est venu en formation au Havre il me l’a proposé. Il y a deux ans, j'avais déjà failli courir la Transat avec Alexis Loison mais ça avait capoté.

  • Que pensez-vous de votre bateau Région Normandie ?

C.C. : Nous avons couru la Normandy channel race pour nous qualifier et la Duo de Normandie en mars. C'était la toute première fois que je faisais du Class40. Lors de notre première régate, on a effectué avec Olivier (Cardin) deux - trois figures de style. On avait pas mal de choses à travailler. On devait apprendre à connaître ce bateau de 2012 (un Pogo de 12,25 m de long et 4,49 m de large) en terme de réglages et de vitesse. Il est relativement récent, plutôt bien construit et solide.

  • Quel sentiment vous anime à l’idée de prendre le départ de cette Transat Jacques Vabre ?  

C.C. : Je suis très content et impatient de partir. Mais je ressens également de l'appréhension car c'est un peu l'inconnu. J'ai disputé une seule transatlantique. Et encore, c'était au départ de Lanzarote avec une arrivée dans les îles Grenadines, sur un bateau qui allait très vite et était très confortable. On était 18 à bord. On avait mis 11 jours. Là, ça ne va pas être du tout le même délire. On n'a pas de lit. Je n'ai jamais fait de course aussi longue, entre 20 et 25 jours de mer, avec la possibilité de rencontrer des conditions de mer et de vent difficiles. On aura trois difficultés à gérer et pas des moindres : la sortie de la Manche, celle du golfe de Gascogne et le Pot au Noir.

  • Quel est votre objectif pour cette première participation ?

C.C. : On vise le top 5. A moins d'un concours de circonstances, notre bateau ne peut pas espérer de gagner. Mais il est compétitif sur beaucoup d'allures. Il n'y a vraiment qu'avec des vents de travers qu'il est moins rapide. Dans les alizés, en revanche, on doit avancer à la même vitesse que les autres. Avec Olivier, on est tous les deux des régatiers. On ne devra pas attaquer trop fort au début. Ce qui compte, c’est de finir. Mais on ne part pas en croisière !

Palmarès de Cédric Château
Course au large
11 Tours de France en amateur dont deux victoires en 2013 et 2014.
Deux participations (2d et 1er) au Tour d'Arabie avec Bertrand Pacé.
Inshore
Vice-champion d'Europe de Farr 30 en 2006 (tactique).
Cinq podiums sur les compétitions nationales en Farr 30 (Barre) entre 2007 et 2010.
Circuit 2014, 2015, 2016 et 2017 des 52superseries sur le TP52 Paprec (Barre/réglages spi/tactique).
Match racing
11 participations aux championnats de France Open dont 7 podiums à la barre (1 or en 2016, 5 argent et 2 bronze).
Tactique avec Sebastien Col, Bertrand Pacé, Damien Lelh et Pierre-Antoine Morvan sur des épreuves du World Match Racing Tour.

Pour aller plus loin