Culture
Mécénat

Offrez-vous une pièce de l’histoire du Havre !

Une opération de mécénat lancée pour la restauration du vitrail Henri IV de la cathédrale Notre-Dame
La Ville du Havre lance une opération de mécénat pour la restauration du vitrail Henri IV de la cathédrale Notre-Dame

La précédente opération de mécénat datait de 2012 avec la rénovation des deux statues de baigneurs d’Alphonse Saladin sur la façade de la piscine du Cours de la République. Six ans plus tard, la Ville du Havre et la Fondation du Patrimoine lancent une nouvelle campagne de souscription, de mars à septembre 2018, pour la restauration du vitrail Henri IV de la cathédrale Notre-Dame. Vous souhaitez soutenir ce projet ? Vous pouvez faire un don et soutenir ce projet directement en ligne sur le site Internet de la Fondation du Patrimoine ou en téléchargeant le bon de souscription ou encore en retirant celui-ci dans les structures municipales et culturelles de la ville. En retour, vous recevrez un reçu fiscal que vous pourrez joindre à votre déclaration d’impôt.
Cette opération s’inscrit dans le cadre d’un chantier plus vaste, celui de la restauration de la cathédrale Notre-Dame garantissant la pérennité de la plus grande église du Havre, classée depuis 1919 au titre des monuments historiques. Un important chantier de 2,8 millions d’euros soutenu par l’Etat, la Région Normandie et le Département de la Seine-Maritime ; l'opération de mécénat global pour la restauration du vitrail Henri IV s'élevant à 70 000 euros.

Contribuez à la restauration du vitrail Henri IV en cliquant ici !

Entrez, vous aussi, dans l’histoire de cet édifice

L’histoire se répète. Détruite puis reconstruite, endommagée puis restaurée, la cathédrale Notre-Dame a subi au fil des siècles les dommages collatéraux de conflits armés. Henri IV avait déjà à l’époque, par le biais du mécénat, permis l’achèvement de la construction de l’église. C’est ensuite un autre mécène Jules Ancel, deux fois maire du Havre entre 1848 et 1855, qui offrit ce vitrail en 1881, relatant la visite du roi Henri IV au Havre, et qui attend aujourd’hui de prendre son bain de jouvence.
En effet, ce vitrail  a subi de nombreuses dégradations au fil du temps. Les opérations de restauration vont consister à nettoyer les verres colorés et les grisailles, à créer de nouvelles pièces de verres pour remplacer celles qui ont été cassées, à refaire des plombs trop visibles, à poser des verres de doublage pour le protéger.
Une fois restauré dans l’atelier du maître verrier, débarrassé des altérations, des brisures, des parties manquantes, ce vitrail retrouvera sa place dans une cathédrale intégralement restaurée.