Concertation
Urbanisme

Portes ouvertes de la caserne Dumé d'Aplemont

Centre ancien - Danton
Centre ancien - Danton : Portes ouvertes de la caserne Dumé d'Aplemont

Les 22 et 23 avril 2016, la caserne Dumé d'Aplemont ouvre ses portes au public pour parler d'avenir. Au programme, plusieurs stands d'informations et une visite guidée inédite à ne pas manquer, sur inscription préalable à La Fabrique, samedi matin entre 10 h à 13 h (durée de la visite : 45 min).

Avant une réhabilitation en profondeur, la caserne Dumé d'Aplemont ouvrira ses portes au public vendredi 22 avril 2016, de 10 h à 18 h, et samedi 23 avril, de 10 h à 13 h. Une occasion unique de visiter cet édifice emblématique, chargé d’histoire. Siège du Service Départemental d’Incendie et de Secours durant plus de 90 ans, le site abritait une centaine de familles qui y vivaient en parfaite communauté, côtoyant les pompiers en service. Son portail est orné de casques sculptés provenant de l’ancienne caserne et de l’Hôtel de Ville du XVIIIe siècle.

Au cours de ces journées, le projet de réhabilitation de ce bâtiment d’exception sera présenté. L’architecture sera préservée et épurée, les casques, la façade et l’horloge restaurés à l’identique. L’ensemble s’ouvrira sur le quartier, par la cour et deux espaces verts accessibles au public. Dans l’aile Ouest prendront place des logements sociaux intergénérationnels, adaptés aux seniors. L’aile Est accueillera un hôtel trois étoiles, l’aile Nord un centre d’art.

Parler du passé pour accompagner le futur

À noter qu’une visite guidée insolite de la caserne est proposée le samedi par Ville d’Art et d’Histoire, sur inscription préalable obligatoire auprès de la Fabrique, sur place, par téléphone au 02 35 21 30 24 ou par mail lafabrique@lehavre.fr. Les visiteurs pourront également découvrir le futur visage du quartier, en particulier le centre socioculturel et sportif de la place Danton, moderne et lumineux. Un stand d’informations renseignera sur les aides accordées pour réhabiliter les bâtiments du Centre ancien et une rétrospective photos de la caserne vue par Jim Dalibert complétera la visite. Quant aux habitants du Centre ancien qui désirent évoquer leurs souvenirs du passé, ils sont invités à venir partager récits, photos ou anecdotes. Le projet Mémoires de quartier fera ensuite l’objet d’une exposition ou d’un recueil.