Alerte : La piscine du Cours de la République sera en fermeture technique du lundi 17 février au dimanche 1er mars.

Fermer
Entretien
Culture

« Pour un cinéaste, Le Havre a tellement à donner »

Xavier Beauvois, réalisateur de « L’albatros », nouveau film tourné au Havre
Xavier Beauvois, réalisateur de « L’albatros », nouveau film tourné au Havre

Le cinéaste et réalisateur Xavier Beauvois a choisi Le Havre comme décor de quelques scènes de son prochain film L'albatros. Entretien.

  • lehavre.fr : Vous venez d’achever le tournage de votre nouveau film. Encore une fois, vous avez choisi Le Havre et sa région. Pourquoi ?

Xavier Beauvois : Le Havre et moi c’est déjà une longue histoire. J’ai effectué mon stage de mise en scène ici il y a plus de 20 ans pour le tournage de Mon cas du réalisateur portugais Manoel de Oliveira. Depuis je suis tombé amoureux de cette ville qui ne cesse de s’embellir et où j’ai tourné comme acteur dans Le petit Lieutenant ou comme réalisateur avec Selon Matthieu. Ce n’est pas pour rien que j’ai décidé de m’installer dans la région il y a 13 ans en quittant Paris alors que je suis natif du Pas de Calais.

  • lehavre.fr : Vous n’êtes pas le seul réalisateur à craquer pour Le Havre. Comment l’expliquez-vous ?

X.B. : Dans le monde du cinéma, Le Havre se taille une belle réputation. Clairement, toutes les villes de province ne se valent pas quand on a un projet de film. Déjà, Le Havre séduit par son environnement et l’incroyable diversité de ses décors : de l’architecture contemporaine au land art, des espaces industriels au front de mer, des quartiers chics aux quartiers populaires… La lumière est étonnante et l’on peut même varier les ambiances en restant au même endroit toute une journée, comme à la plage. C’est très excitant pour un réalisateur. Pas étonnant que les impressionnistes aient choisi cette ville.

  • lehavre.fr : C’est donc la géographie qui attire les tournages ?

X.B. : Il y a une vraie histoire de cinéma au Havre. Cette expérience d’accueil des tournages fait aussi toute la différence. Le nombre de séries et de films tournés ici crée des habitudes et façonne un savoir-faire qui simplifient notre travail. Grâce au professionnalisme local on n’a pas besoin d’improviser, tout le contraire de Paris où tout est compliqué. En plus, les Havrais sont à la fois sympathiques et respectueux : jamais de réflexion ni de problèmes, le tournage est simple. Quand on a besoin de quelque chose, tout se fait dans la gentillesse. On se sent chouchouté. Le Havre – et la Région qui nous aide pour le financement du film - ont bien compris et su mettre en valeur ces atouts. C’est tout à l’avantage des lieux qui nous accueillent car la présence d’une équipe de tournage de 70 personnes pendant plusieurs jours ou semaines représente une source de revenus pour l’économie locale.

  • lehavre.fr : Votre nouveau film est fortement ancré en région…

X.B. : Son héros – interprété par Jérémie Renier aux côtés de Victor Belmondo – est petit-fils de Terre-Neuva. Nous avons donc également tourné à Fécamp ou Etretat. Ici, nous avons notamment tourné en mer aux côtés de nombreux figurants qui apportent toute leur authenticité à l’histoire du film. Mais je n’en dis pas plus pour ne par vendre la mèche… J’aurai en tout cas plaisir à présenter le film aux Havrais à sa sortie, vraisemblablement à l’automne prochain. J’ai d’ailleurs d’autres projets de films pour lesquels Le Havre m’inspire : cette ville a beaucoup de choses à donner !