Sport

Quatre volontaires Service Civique au Havre

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™
Quatre volontaires Service Civique au Havre pour la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™

36 jeunes âgés de 18 à 25 ans ont été choisis par le Comité d’Organisation et la FIFA – avec le soutien de l’Agence du Service Civique - pour participer à l’aventure de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™. Quatre d’entre eux rejoindront Le Havre pour accomplir une mission citoyenne et d’intérêt général sur six mois.

À l’occasion de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™, chaque ville hôte accueillera quatre volontaires en Services Civique, soit un total de 36 pour l’Hexagone – 17 hommes et 19 femmes – et une moyenne d’âge de 21 ans et demi.
Prochaine étape pour les heureux élus ? Le déploiement sur site afin de découvrir leur nouvel environnement et de prendre la mesure de leurs nouvelles missions.
Sur place, chacun d’eux se verra confier une mission d’intérêt général autour d’une thématique : la mixité, l’éco-responsabilité, l’accès pour tous à la compétition ou les relations internationales.

Leur rôle sera primordial auprès des acteurs locaux (villes, clubs de football, associations de protection de l’environnement ou de l’économie solidaire) puisqu’ils seront les premiers relais des départements Impact et Héritage du Comité d’Organisation. Ils participeront à la mise en place des actions sociales organisées sur les territoires avec les équipes participantes à la compétition.

Pourquoi des volontaires en Service Civique ?
La Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019™, la première organisée dans l’Hexagone, est également le premier grand évènement sportif international (GESI) à détenir un agrément propre destiné à mettre en place un programme impliquant des volontaires en Service Civique. Instauré en 2010, ce dispositif vise à promouvoir l’engagement citoyen auprès des jeunes âgés de 16 à 25 ans (jusqu’à 30 ans en situation de handicap). Il a pour objectif de renforcer la mixité sociale et la cohésion nationale à travers une mission d’intérêt général concernant l’un des neuf domaines dédiés (éducation, solidarité, sport, santé, environnement, culture et loisirs, mémoire et citoyenneté, développement international et humanitaire, intervention d’urgence en cas de crise) pendant 6 à 12 mois.