Alerte : L'aire de jeux de la Bouteillerie au parc de Rouelles est fermée pour travaux du 22 novembre 2021 jusqu'en mars 2022

Fermer
Sécurité

Recrudescence des vols par ruse : comment les éviter ?

La Ville du Havre constate actuellement une recrudescence de vols par ruse auprès des personnes âgées, notamment aux horodateurs secteur du centre-ville, mais également directement à leur domicile. Afin de vous aider à vous prémunir contre ces pratiques, nous vous donnons les gestes et réflexes à adopter. 

Qu'est-ce qu'un vol par ruse ? 

Le vol par ruse est une technique utilisée dans le but de profiter de la naïveté d'une personne afin de lui dérober des biens ou de l'argent. Il concerne majoritairement les personnes de plus de 70 ans et les personnes vulnérables, et consiste le plus souvent à usurper une identité ou une qualité pour mettre en confiance la victime. 

Dans la rue

En pleine rue, le vol par ruse le plus courant est réalisé grâce aux horodateurs et distributeurs de billets. Il s'agit dans ce cas de regarder discrètement la victime composer son code de carte bleue, puis de détourner son attention afin de la lui subtiliser. Les voleurs agissent souvent par deux pour appuyer leur crédibilité. 

Il peut également s'agir de l'utilisation d'un faux prétexte pour justifier un contact physique, dans le but de subtiliser des objets directement dans les poches ou le sac de la victime : par exemple, le voleur peut feindre de bousculer sa victime par accident, ou signaler une fausse tâche sur son manteau. 

Au domicile

Les vols par ruse commis directement au domicile des victimes sont les plus courants, bien qu'ils soient pourtant réalisés majoritairement en pleine journée. Ils consistent à utiliser une fausse identité, une fausse qualité professionnelle, ou bien un faux prétexte, afin de s'introduire dans le domicile de la victime. On peut par exemple se faire passer pour un policier, un pompier, un agent de la compagnie des eaux ou de l'électricité afin de justifier l'accès à l'intérieur du domicile, ou bien prétexter un problème quelconque comme un objet cassé, ou même proposer d'aider la victime à porter son sac jusque chez elle. Une fois à l'intérieur, le voleur peut alors subtiliser autant d'objets qu'il le souhaite de façon discrète. 

Par téléphone

Au téléphone, vérifier de manière formelle l'identité de son interlocuteur est souvent difficile. Une personne se faisant par exemple passer pour un banquier pourra alors demander à la victime de lui communiquer des informations personnelles voire des codes de carte bleue ou de compte bancaire. 

Comment s'en protéger ? 

Il existe plusieurs habitudes et réflexes qu'il est important d'avoir pour se protéger de ce type d'arnaques de plus en plus courantes. 

Dans la rue

  • Quand vous utilisez votre carte bleue dans la rue, vérifiez qu'il n'y ait personne autour de vous 
  • Ne mettez pas par écrit le code de votre carte bancaire et évitez d'utiliser un code trop évident
  • Évitez de garder des objets de valeur ou des moyens de paiement dans des endroits trop accessibles (poche non fermée, sac grand ouvert)
  • Évitez de transporter sur vous de grosses sommes d'argent liquide

Au domicile

  • Pensez à verrouiller votre porte une fois que vous êtes chez vous
  • Installez un judas ou un entrebâilleur afin de vérifier l'identité d'une personne avant de la laisser entrer
  • Ne laissez pas apparaître sur la sonnette que vous vivez seul (par exemple : "Veuve X")
  • Évitez de garder chez vous de trop grosses sommes d'argent ou des bijoux de grande valeur
  • Gardez toujours le numéro de la police locale et des urgences près de votre téléphone 

En cas de visite 

  • Méfiez-vous des colporteurs qui montrent leur marchandise à l'entrée de votre porte
  • Méfiez-vous des inconnus qui sonnent chez vous pour vous demander à boire ou à manger 
  • Même si une personne se présente chez vous en uniforme, vérifiez toujours sa qualité en lui demandant une carte professionnelle (soyez également vigilant au fait qu'il puisse s'agir d'une fausse carte : en cas de doute, contactez directement la société concernée en cherchant ses coordonnées par vos propres moyens)
  • Ne téléphonez pas à un numéro qui vous est fourni par un inconnu qui se présente chez vous, cela pourrait être celui d'un complice
  • En cas de doute ou de comportement suspect, n'hésitez pas à composer le 112
  • Dans tous les cas, ne laissez personne entrer dans votre domicile avant d'être parfaitement sûr de sa légitimité
  • Si vous laissez une personne entrer chez vous, refermez bien la porte derrière elle pour éviter l'intrusion d'un complice, et ne le laissez pas seul dans une pièce

Dans le contexte de crise sanitaire
Sachez que les tests PCR à domicile et payants sur initiative de la commune ou du gouvernement n'existent pas, ils ne doivent pas être un prétexte pour pénétrer chez vous. De la même manière, un employé fédéral ne peut pas pénétrer chez vous afin de vérifier le bon respect des mesures sanitaires. 

Qui contacter quand on est victime ? 

Si malgré ces conseils, vous êtes victime d'un vol par ruse, voici l'attitude à adopter :

  • contactez immédiatement le 17 ou le 112 afin de déclarer le vol
  • en cas de vol de chéquier, carte bancaire ou bons de caisse, prévenez immédiatement votre banque afin de faire opposition
  • ne touchez à rien jusqu'à l'arrivée des forces de l'ordre, il se peut que les voleurs aient laissé des traces 

Vous pouvez également demander à la police de vous rediriger vers le service d'aide aux victimes de votre commissariat local. 

Enfin, sachez qu'il existe un site internet dédié à la police nationale, qui vous permet de vous informer, de trouver le commissariat le plus proche de chez vous, mais également de vous signaler comme victime afin de pré-enregistrer votre plainte.