Education

Rentrée des classes : le retour à la semaine de 4 jours

Rentrée scolaire 2018
Rentrée des classes 2018

Lundi 3 septembre, jour de la rentrée des classes ! 18 000 élèves débutent ou poursuivent leur scolarité dans les 95 écoles publiques et 10 écoles privées du Havre. Une rentrée pas tout à fait comme les autres puisqu’elle renoue avec le rythme scolaire des quatre jours. Explications.

Plébiscitée par les parents qui se sont prononcés à 90 % en sa faveur lors de la consultation publique organisée fin 2017, la semaine de quatre jours dans les écoles maternelles et élémentaires publiques a été validée par le conseil d’écoles extraordinaire de décembre dernier puis par le conseil municipal lors de sa délibération du 12 février dernier. "L’ensemble de la communauté éducative soulignait la fatigue accrue des enfants induite par la semaine de 5 jours, c’est pourquoi la Ville a souhaité remettre la décision de revenir à la semaine de quatre jours entre les mains des principaux intéressés, conformément aux principes participatifs du Projet éducatif havrais", rappelle Florence Thibaudeau-Rainot, adjoint au Maire, chargée de l’Education, de la Petite Enfance et de la Famille.

Nouveaux horaires, plus de confort

A compter du 3 septembre, les horaires de l’école se sont adaptés au nouveau rythme de quatre jours. Chaque matin, un accueil est organisé dès 7 h 30 sous la responsabilité d’animateurs de la Ville du Havre qui proposent des activités ludiques pour un réveil en douceur. Le début des classes est fixé à 8 h 30, jusqu’à la pause méridienne de 11 h 45 à 13 h 45. Le service de cantine propose des menus établis dans le respect des recommandations nationales relatives à la nutrition en restauration scolaire : équilibre nutritionnel et diversité sont garantis dans toutes les écoles grâce à des menus élaborés par une diététicienne avec les cuisiniers. Ils sont cuisinés sur place à base de produits de saison. Ces menus sont consultables sur l’appli LH et vous et sur le site lehavre.fr.
Les cours prennent fin à 16 h 30, horaire de démarrage de l’accueil du soir, assuré jusqu’à 18 h après un goûter : pour les enfants de la maternelle au CM2, une étude surveillée ainsi que des ateliers d’éveil et de découvertes sont prévus, avec des sorties possibles à partir de 17 h ou 17 h 30 selon les activités choisies. Avec ou sans restauration, l’accueil de loisirs du mercredi reste proposé à la journée pour les enfants scolarisés dans les écoles publiques, chaque établissement étant rattaché à un centre de loisirs.

Des tarifs plus équitables

Les tarifs des prestations extra-scolaires tiennent compte du quotient familial de la CAF. Cette année, le mode de calcul évolue néanmoins pour une plus grande équité. Les tarifs de la prise en charge de la cantine, des accueils périscolaires et des centres de loisirs du mercredi sont désormais harmonisés pour aux ressources des familles : la refonte des grilles tarifaires apporte une cohérence en fonction du quotient familial grâce à la création de tranches intermédiaires et supplémentaires. "Nous simplifions ainsi le calcul et mettons en place des tarifs qui tiennent compte de la réalité sociale des foyers, ce qui minore les tarifs des tranches inférieures, soit jusqu’à 100 € par mois en moins à payer", se félicite Florence Thibaudeau-Rainot qui insiste sur la dimension solidaire de cette décision adoptée à l’unanimité du conseil municipal. Aujourd’hui, seules les tranches dépassant un quotient familial de 1 500 voient leur contribution augmentée, sans pour autant approcher le coût réel des prestations assurées. Les recettes de la Ville restent d’ailleurs constantes.  

Toujours plus de CP dédoublés

Conformément aux orientations gouvernementales, l’extension des CP dédoublés concerne en cette rentrée les écoles situées en REP+ (soit 30 classes comme à la rentrée dernière) et désormais celles situées en REP : au total, plus de 50 classes offrent des effectifs réduits pour favoriser l’apprentissage des enfants grâce à un suivi plus individualisé des progrès en matière de lecture et de calcul.
"En complément des objectifs du Projet éducatif havrais, ces mesures contribuent à donner à chaque enfant les moyens et le cadre pour grandir, se construire et s’épanouir", constate Florence Thibaudeau-Rainot qui, avec l’ensemble de la communauté éducative, se mobilise en faveur d’un parcours éducatif de qualité. L’ambition poursuivie depuis 2012 est de mettre l’enfant au cœur du projet. En cette rentrée, l’objectif semble plus que jamais atteint.

Remise à niveau
Comme chaque année, les vacances estivales ont favorisé la mise en œuvre de travaux au sein des écoles publiques. En huit semaines, pas moins de 3 M€ de travaux ont contribué à la rénovation, l’amélioration et l’équipement des écoles maternelles et primaires. Parallèlement, le taux d’équipement numérique des écoles progresse chaque année : 70 % des écoles publiques sont désormais concernées. Elles seront 100 % fin 2019.