Alerte : RISQUES MAJEURS : Le premier mercredi du mois de mai étant férié, les essais mensuels des sirènes d'alerte auront exceptionnellement lieu le jeudi 2 mai à l'horaire habituel.

Alerte : ENTRÉE DE VILLE : Les feux tricolores du carrefour Marceau seront mis en fonctionnement à partir du 22 avril.

Fermer
Santé
Service public

Reprise épidémique : gardons les bons réflexes !

Actuellement, la circulation du coronavirus augmente partout sur le territoire, et nous incite à renforcer une nouvelle fois notre vigilance. Pour se protéger soi et protéger les autres, restons prudents.

Publié le 08/07/2022

L'ARS rappelle les gestes barrières

Pour se protéger soi et protéger les autres, gardons les bons réflexes acquis :

  • en aérant les pièces,
  • en se lavant régulièrement les mains, au savon ou au gel hydroalcoolique,
  • en portant un masque lorsque cela est recommandé (lieux de promiscuité, espaces clos, en présence de personnes fragiles),
  • en se testant en cas de symptômes,
  • en s’isolant en cas de test positif,
  • et en se vaccinant !

Et s'il était temps de se refaire vacciner ? 

La campagne de vaccination est particulièrement dynamique en Normandie : 7 807 681 injection ont été réalisées depuis le lancement de la campagne, dont 2 397 685 doses de rappel (au 3 juillet).

Toutefois, au fil des mois, l’efficacité des vaccins diminue légèrement tant que l’organisme n’est pas stimulé par la rencontre avec le virus.

Ainsi, pour relancer l’immunité et garantir le plus haut niveau de protection face au Covid-19, une deuxième dose de rappel est recommandée pour les personnes les plus à risque de faire une forme grave de la maladie :

  • les personnes de 80 ans et plus, les résidents d’Ehpad et d’USLD quel que soit leur âge, ainsi que pour les personnes immunodéprimées, à partir de trois mois après la dernière injection
  • les personnes âgées de 60 à 79 ans, avec ou sans comorbidité, dès 6 mois après l’injection du premier rappel ou après la dernière infection

L’injection de cette deuxième dose de rappel doit permettre de renforcer la protection de ces personnes contre les formes graves de la maladie et les décès, dans le contexte actuel de reprise de la circulation du virus.

Les possibilités de vaccination sont nombreuses, notamment auprès des professionnels de ville (médecins, infirmiers, pharmaciens, sages-femmes, etc.).

Retrouvez ici toutes les infos pratiques sur la vaccination au Havre