Alerte : La piscine du Cours de la République sera en fermeture technique du lundi 17 février au dimanche 1er mars.

Fermer
Entretien
Culture
Un Été au Havre

"Restituer l'ambiance des feux de la Saint-Jean"

Christian Cuomo a conçu l'installation enflammée en ouverture d’Un Été au Havre 2018
Christian Cuomo a conçu la déambulation enflammé en ouverture d’Un Été au Havre 2018

Concepteur d’Installation de Feu pour la Compagnie Carabosse, Christian Cuomo a imaginé un chemin enflammé sur la plage, à découvrir le 23 juin de 22 h à 1 h, en ouverture d’Un Été au Havre 2018.

  • lehavre.fr : Comment est née Installation de Feu ?  

Christian Cuomo : Cela fait 20 ans que la Compagnie Carabosse tourne dans le monde entier avec ses Installations de Feu. C’est un peu notre marque de fabrique. Jean Blaise* nous a contacté fin 2017 avec l’idée de créer une libre promenade le long de la plage, balisée par des flammes et de grands feux de joie. Nous sommes venus en repérage en janvier dernier pour étudier ensemble la longueur du parcours et la configuration du site. Et nous lui avons fait une proposition en suivant ses recommandations.

  • lehavre.fr : Quelles étaient-elles ?

C.C. : L’idée maîtresse est de restituer l’ambiance festive des feux de la Saint-Jean qui traditionnellement, à cette époque de l’année, s’allument un peu partout dans le monde pour fêter le solstice d’été.

  • lehavre.fr : Comment cela se traduit-il dans Installation de Feu ?

C.C. : Chaque Installation de Feu que nous créons est une œuvre unique. Nous avons à notre disposition plein de machineries étranges et poétiques qui distillent du feu sous toutes ses formes. Au Havre, nous avons adapté nos structures pour qu’elles soient plus grosses et qu’elles crachent des flammes plus spectaculaires. Nous avons également créé quelques points d’accroche en hauteur comme des mâts ou des cheminées. Enfin, c’est la première fois que nous allons allumer une rivière de braises aussi longue.

  • lehavre.fr : Qu’appelez-vous une rivière de braises ?

C.C. : C’est un cheminement balisé et éclairé par une multitude de bougies en pot posées à même le sol. Le public y déambule à sa guise jusqu’à l’extinction des feux. Nous avons prévu d’en installer entre 3 500 et 4 000. Le plus compliqué, c’est de bien les caler dans les galets. Le montage de l’installation devrait prendre une semaine et mobiliser 24 personnes de la Compagnie.

  • lehavre.fr : Comment procéderez-vous pour tout allumer en même temps ?

C.C. : L’allumage est toujours le moment le plus délicat d’une installation. Dans cette configuration, nous aurons besoin de 48 personnes dont 22 seront des bénévoles havrais mis à disposition par l’association MARC**. Chaque pot sera allumé l’un après l’autre et à quatre mains, dans un embrasement progressif qui durera une demi-heure.

  • lehavre.fr : Que se passe-t-il en cas de mauvais temps ?

C.C. : Le vent n’est pas un problème. Les bougies ne s’éteindront pas. Au pire, elles brûleront plus vite et se consumeront totalement au bout de 2 h 30 au lieu des 3 h prévues. La pluie est plus ennuyeuse, surtout pour l’allumage, particulièrement si elle tombe drue. Mais il y a aucune raison que cela se produise : il fait toujours beau au Havre non ?

*directeur artistique d’Un Été au Havre
** L’association havraise Médiation Agglomération Réseau Culture (MARC) s’occupe de la médiation culturelle et de l’encadrement des bénévoles pour Un Été au Havre.

Pour aller plus loin