Astuce : Inscription aux colis de noël à partir du mardi 05 novembre 9 h au samedi 23 novembre 2019

Fermer

Sauver et valoriser nos chapelles

Neuf chapelles abandonnées du cimetière Sainte-Marie proposées à la vente aux particuliers
Neuf chapelles abandonnées du cimetière Sainte-Marie proposées à la vente aux particuliers

Neuf chapelles abandonnées du cimetière Sainte-Marie et ayant besoin d’une réhabilitation vont être proposées à la vente aux particuliers. Explications.

Lieu de de souvenir et de recueillement, mais aussi de mémoire collective, le cimetière Sainte-Marie regorge de stèles et de caveaux plus admirables les uns que les autres. Mais au détour de ses allées, on peut observer quelques sépultures nécessitant  une réhabilitation. La Ville du Havre, qui a engagé depuis plusieurs années un programme de restauration de monuments funéraires, a décidé de se tourner vers les particuliers pour sauvegarder la richesse de ce patrimoine.
Ainsi, neuf chapelles, préalablement déclarées à l’abandon après délibération du conseil municipal et arrêté du maire, vont être mises en vente. Les chapelles identifiées étant redevenues propriétés de la Ville, celle-ci a décidé par délibération du Conseil municipal de les proposer aux particuliers, concession funéraire incluse. Les futurs propriétaires de ces chapelles bénéficieront ainsi d’une sépulture familiale de 4 à 10 m² ; dimensions qui ne sont aujourd’hui plus pratiquées. Un investissement qui contribuera également à l’entretien et à la beauté du patrimoine funéraire du cimetière Sainte-Marie, datant du milieu du XIXe siècle.

Une réhabilitation sans surcoût

Concrètement, les personnes intéressées se prononceront pour l’une des neuf chapelles et la visiteront pour se rendre compte de son état actuel. En parallèle, la Ville présentera une estimation chiffrée des travaux à réaliser pour la réhabilitation de la chapelle choisie. Si l’intérêt est confirmé, un devis précis sera ensuite effectué. Si  la famille décide d’engager les démarches, un compromis de vente sera paraphé ; la Ville se chargeant de la réalisation des travaux. Ceux-ci achevés sera signé l’acte définitif de vente au prix inscrit sur le devis, la Ville assurant la prise en charge un éventuel surcoût. Une alliance entre fonds privés et publics afin de préserver un pan essentiel de l’histoire locale.

Le saviez-vous ?
La Toussaint, synonyme de fréquentation accrue dans les cimetières, est l'occasion de rappeler aux usagers que l'entretien de la sépulture incombe à la famille, comme le stipule la réglementation.