Entretien
Culture
Récompense

Sortie de Tour-Réservoir, écrit et réalisé au Havre

Une web-série sur la vie des femmes dans les grands ensembles
Tour-Réservoir - Une web-série sur la vie des femmes dans les grands ensembles

Initiative du collectif LFKs de Marseille emmené par Jean-Michel Bruyère, artiste pluridisciplinaire de renomée internationale, à la fois metteur en scène, écrivain, plasticien, actionniste, cinéaste et artiste invité par la scène nationale Le Volcan, Tour-Réservoir est écrite et réalisée au Havre en coopération avec un groupe d’habitantes et d’habitants de Caucriauville. La Web-Série sera présentée pour la première fois au public jeudi 15 septembre 2016 à 21 h au Volcan dans le cadre du LH Forum - Positiv Economy Forum, et suivie d'un concert. En attendant le jour J, rencontre avec Jean-Michel Bruyère.

  • lehavre.fr : Comment est né ce projet de web série sur la Tour-Réservoir ?

Jean-Michel Bruyère : Le projet est fondé sur une ambition : placer les habitants au cœur même de la création artistique. Tous les personnages, les vies décrites, les paysages sont havrais, même la bande son est entièrement composée de musiques d’artistes locaux. C’est le principe même d’une web-série générative.

  • lehavre.fr : Pourquoi ce bâtiment spécialement ?

J-M. B. : J’ai découvert cette tour lors d’un repérage à Caucriauville en avril 2014. J’ai appris peu de temps après qu’elle disposait à son origine d’équipements collectifs caractéristiques de l’utopie moderniste : un système interne de téléphonie reliant les appartements entre eux, une laverie collective, un système de prêt de matériels pour les loisirs et le camping… Ce bâtiment, précurseur du mouvement High-Tech, qui alimente le quartier en eau courante et domine la ville entière, avait toute la légitimité à mes yeux pour devenir l’élément central du projet.

  • lehavre.fr : Comment se sont passés le recrutement des habitants-acteurs et l’écriture des textes ?

J-M. B. : Nous avons ouvert un laboratoire de fabrication, en février 2015, dans les locaux de l’ancienne laverie collective de la Tour-Réservoir mis à disposition par le bailleur Estuaire de la Seine. Quarante-sept femmes et jeunes filles, de tous âges, de toutes origines, nous ont rapidement rejoints et se sont mis à travailler sur des textes avec l’intention de décrire la vie des femmes aujourd’hui dans les quartiers de grands ensembles.

  • lehavre.fr : Gardez-vous un souvenir particulier de votre tournage ici ?

J-M. B. : Peut-être les lumières de la ville et du port depuis la cuisine du 15e étage de la Tour-Réservoir, quand je préparais les repas du soir pour l’équipe de tournage. Il y aussi le café pris chez une famille Rom installée dans un logement précaire à Aplemont ; un si bon café, offert dans une maison installée avec tant de génie et de douceur, où l’on se sent si bien qu’il est difficile d’en partir. Je crois d’ailleurs que cette famille est menacée, aujourd’hui. Il leur faudra bientôt un autre toit et peut-être qu’une lectrice ou un lecteur aura pour eux une solution. Ce sont des gens bien, dont l’école félicite régulièrement les enfants.

  • lehavre.fr : Cette première saison aura-t-elle une suite ?

J-M. B. : La saison 2 est déjà en préparation dans la ville et associe les habitantes de façon encore plus étroite que la première.

Tour-Réservoir mis à l'honneur à l’Assemblée Nationale !

"S'engager pour les Quartiers" est un concours national lancé en 2011 qui concerne exclusivement les quartiers prioritaires de la politique de la ville, et plus spécifiquement les quartiers dits ANRU, soit les quartiers rénovés ou en cours de rénovation urbaine. Initié par FACE (Fondation Agir Contre l'Exclusion) et l'ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine), ce concours récompense chaque année les projets les plus novateurs. Tour-Réservoir, initié par Jean Michel Bruyère, a été distingué.

Il semblait normal qu’au vu de la richesse du projet - une web-série générative autour de la Tour-Réservoir de Caucriauville et de ses nombreux débouchés à caractère social notamment - le projet aurait un impact qui irait bien au-delà des frontières caurciauvillaises et havraises. Et, en effet, Tour-Réservoir, tenant toutes ses promesses, a été primé en 2015 dans la rubrique "Vie quotidienne et lien social" présidé par les ESH (Établissement Social de l'Habitat). De fait, une délégation de représentantes - Fatou Meray, actrice de la web-série, Sandrine Cuffel, directrice du développement à Estuaire de la Seine, bailleur de la Tour-Réservoir, et Maryse Ricouard du Volcan, ont été invitées mercredi 22 mars 2016 par les ESH, à l’Assemblée Nationale. L’objectif de cette rencontre : présenter les projets soumis au concours de l'année mais aussi donner des nouvelles des projets primés l'année précédente pour en présenter notamment les développements.

La cérémonie s’est déroulée à 17 h 30 dans l'Hôtel de Lassay, une grande salle de réception de l’Assemblée nationale en présence du Président de l’Assemblée, Claude Bartelone, et de Patrick Kanner, ministre de la Ville, entre autres personnalités. La Web-Série a été mise à l’honneur, tout comme sa principale représentante, Fatou Meray, émue de voir que le projet Tour-Réservoir et les habitants de Caucriauville était ainsi mis à l’honneur.