Stationnement
Transports

Stationnement payant: ce qui change (ou pas) depuis le 1er janvier 2018

Stationnement payant : ce qui change (ou pas) depuis le 1er janvier 2018

Faites attention aux idées reçues ! Non, en 2018, les tarifs de stationnement au Havre n’augmenteront pas, ni en zone verte, ni en zone orange. La gratuité sera maintenue sur les heures du midi et le soir après 17 h 30. En revanche, les automobilistes qui ne payent pas leur stationnement devront s’acquitter d’une redevance de 30 €, dite forfait post-stationnement (FPS) en remplacement de l’amende pénale pour infraction. Enfin, le tarif de l’abonnement étudiant baissera de plus de 30% et la gratuité sera accordée aux véhicules électriques afin d’inciter au développement et à l’accès à la mobilité durable.

Maintien des tarifs et plages horaires, introduction d’un tarif au quart d’heure, réduction pour les étudiants et gratuité pour les véhicules propres

Tout d’abord, la Ville du Havre maintient la tarification en vigueur pour la durée de stationnement actuellement autorisée, à savoir jusqu’à 3 euros pour 2 h de stationnement en zone orange et 6 euros pour une journée (6 h 30 de stationnement payant) en zone verte.
Les plages horaires de stationnement payant restent également inchangées soit du lundi au samedi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h 30. La gratuité est maintenue entre 12h et 14 h lors des pics de consommation, ainsi que le soir après 17 h 30. Le parking de l’Hôtel de ville reste également gratuitement accessible le samedi.
Pour plus de flexibilité, un tarif pour le 1er quart d’heure est introduit afin de permettre à l’usager de payer son stationnement au plus juste s’il stationne moins de 30 minutes, premier pas tarifaire actuel.
En baisse, le tarif de l’abonnement étudiant passe à 10 euros par mois, contre 16 euros par mois auparavant. Ce tarif reste proposé uniquement sur trois parcs de stationnement et une zone de surface situés à proximité des lieux d’enseignement supérieur.
En outre, la Ville du Havre souhaite, dans un souci environnemental, inciter à l’usage des véhicules dits « propres ». La Ville a ainsi tenu à favoriser la gratuité du stationnement de surface aux véhicules 100 % électriques et hydrogènes, identifiés par une pastille CRIT’Air de couleur verte.

Fin des cartes prépayées et plus de flexibilité pour les professionnels

En raison du remplacement d’une part significative du parc d’horodateurs, sur lesquels les fabricants ne proposent plus de dispositif technique permettant de lire les cartes de stationnement prépayées, il est mis fin à la vente de nouvelles cartes à compter du 1er janvier 2018. « Un remboursement de la valeur résiduelle des cartes déjà achetées est mis en place pour les usagers qui le souhaitent tandis que les cartes déjà achetées pourront continuer à être utilisées dans les horodateurs d’ancienne génération », précise Yves HUCHET, adjoint au Maire du Havre chargé de la voirie et du stationnement.
Conformément aux recommandations de la chambre régionale des comptes, il est mis fin, depuis le 1er janvier 2018, à la prise en charge par la Ville, du coût des deux premières heures de stationnement sur les parcs du périmètre Vauban (950 000 € par an aux contribuables). Il s’agissait jusqu’alors d’une mesure incitative favorisant le démarrage de l’activité du secteur des Docks. Une gratuité pour les stationnements de moins de 30 minutes y est mise en place, comme c’est déjà le cas sur les autres parcs de stationnement.
Pour les professionnels, des modalités d’usage simplifiées sont mises en œuvre pour l’abonnement de surface jusqu’alors uniquement disponible à l’année. Désormais, des tarifs hebdomadaires, mensuels et trimestriels permettront un usage facilité pour les professionnels et artisans dont l’activité sur le périmètre de stationnement payant n’est pas continue sur l’année.

Un forfait post-stationnement

La loi MAPTAM impose enfin le remplacement de l’amende pénale pour infraction au stationnement payant par une redevance dite forfait de post-stationnement (FPS). « Seuls les usagers qui ne paient pas du tout ou pas correctement leur stationnement seront concernés par ce forfait fixé à 30 euros », explique Yves HUCHET. Le forfait post-stationnement doit permettre à la Ville du Havre d’assumer le coût de son recouvrement et de compenser la perte du produit des amendes de police, une recette aujourd’hui affectée à l’entretien des 450 km de voirie à travers toute la ville. Une partie des recettes finance aussi la politique de mobilité du territoire gérée par la CODAH. « La Ville a fait le choix de ne pas augmenter les tarifs du stationnement ni d’accroître son amplitude horaire. Ce FPS ne nuit ni aux commerçants et ni à l’attractivité économique du Havre. La rue devient le lieu où les stationnements de courte durée sont favorisés et les parcs de stationnement celui où la longue durée est privilégiée. Cela favorise ainsi aussi la disparition des véhicules « ventouses » et améliore l’accès au centre-ville. Pour nos commerçants, un partage plus équilibré de la rue au profit des piétons et des vélos, et une meilleure rotation des véhicules permet d’attirer davantage de clients » conclut Yves HUCHET.

Quelques conseils :

  • Vous stationnez 2 heures maximum ? Choisissez la zone orange mise en place pour une durée moyenne.
  • Vous avez besoin d’une demi-journée ou d’une journée complète ? La zone verte est faite pour vous ! elle est mise en place pour une longue durée.
  • Vous habitez ou vous travaillez en centre-ville ? Abonnez-vous !
  • Grâce à l’application PayByPhone, vous pouvez payer votre stationnement à partir de votre téléphone mobile, sans frais supplémentaire et en toute sécurité. Plus besoin de ticket ni de monnaie, payez en temps réel, consultez le temps restant, prolongez ou stoppez votre stationnement à distance !
8 idées réçues sur le stationnement au Havre
8 idées reçues sur le stationnement au Havre