Alerte : En raison de l'organisation d'une compétition, la piscine du Cours de la République sera fermée au public le samedi 4 février après-midi ainsi que le dimanche 5 février matin.

Alerte : Le samedi 4 février la piscine de la Mare Rouge fermera exceptionnellement au public à 17 heures.

Alerte : En raison d'une compétition, les séances publiques à la Patinoire sont annulées le samedi 3 février après-midi et dimanche 4 février matin.

Fermer
Ils font bouger ma ville
Santé
Seniors
Solidarité

Steeve Cois, éducateur sportif au CCAS : « Notre objectif, c’est le bien-être de la personne »

Aujourd’hui âgé de 31 ans, Steeve Cois réalise un projet professionnel mûri très tôt. « Dans mon club d’athlétisme,  j’ai toujours été actif. Cette expérience m’a amené plus loin : j’ai suivi la filière STAPS (Sciences et techniques des activités physiques et sportives), puis des formations professionnelles ». Le haut niveau et la compétition n’intéressent pas Steeve. Ce qui l’anime ? Les bénéfices du sport pour le lien social et la santé. Début 2020, le poste qu’il décroche au Centre Communal d’Action Sociale du Havre répond à ses aspirations. Educateur sportif, il anime des activités pour des personnes âgées vivant chez elles ou en résidences gérées par le CCAS. Comme les autres coachs de l’équipe, Steeve est non seulement un expert de la pratique sportive chez les seniors, mais il a aussi une vision sociale des usagers. Son regard sur leur quotidien est nécessaire pour comprendre les besoins et détecter les difficultés.

Se connecter, s’activer, se retrouver !

Si certaines activités comme l’escalade ou la marche nordique sont suspendues pendant le second confinement, d’autres se prêtent à une pratique à distance. La visioconférence est ainsi adoptée pour continuer à proposer aux seniors inscrits au CCAS gym dynamique, gym douce, gym basée sur l’équilibre (qui contribue à diminuer la perte d’autonomie), gym cardio, pilates, zumba, yoga… Les activités s’affranchissent des contraintes sanitaires, et le lien social vit. « Les gens sont vraiment heureux de se voir et de nous voir.  C’était important pour tout le monde, de se retrouver via l’écran et de se parler », témoigne Steeve. Il ajoute : « Dès la première semaine, plus de 30 personnes ont participé à chacune des 9 sessions programmées ! ».  Pendant  la crise, l’équipe du CCAS s’adapte et poursuit son  travail pour le bien-être physique, moral, et social des seniors.
À l’avenir, la visio pourrait servir pour d’autres projets. Steeve explique : «  Le face à face sera toujours privilégié, mais la visio est un outil qui présente plein d’avantages. Dans notre équipe, on aime notre métier, et on continuera à faire preuve d’inventivité pour continuer à l’exercer ! »