Astuce : Inscription aux colis de noël à partir du mardi 05 novembre 9 h au samedi 23 novembre 2019

Fermer
Santé
Sport

Tour de Corse : le défi de Pascal Baron

Le sport comme théraphie
Tour de Corse : le défi de Pascal Baron

Victime d'une tumeur cérébrale cancéreuse il y a douze ans, Pascal Baron, aujourd'hui en rémission, s'élance le 1er avril 2017 dans un tour de Corse en marchant. Un défi pour convaincre que sport et handicap ne sont pas incompatibles.

L'histoire a commencé par un gros coup sur la tête… dans les deux sens du terme ! Tout a débuté en 2002 lorsque Pascal Baron jouait au rugby au Hac. "Lors d'une échauffourée dans une mêlée, j'ai pris un gros coup de poing sur le crâne, raconte Pascal Baron, et l'examen qui a suivi a révélé la présence d'une tumeur cancéreuse au cerveau". Le verdict est sans appel : plus que six mois à vivre. "Ce fut l'autre gros coup sur la tête."
L'opération qui s’ensuit prend l'aspect d'une seconde naissance, même si les conséquences sont irréversibles. "Je suis dorénavant hémiplégique… mais en vie et en bonne santé, et ça je le dois à la personne qui m'a donné le coup de poing. Elle m'a sauvé la vie", ajoute Pascal. Passionné de sport, il rejoint le Hac athlétisme et fait aujourd'hui de la marche avec Josiane et Magali Pannier.

Pas de comité handisport en Corse

Après avoir créé son association Cancer et handicap, qui promeut le sport pour tous, Pascal se prépare depuis près d'un an à un projet titanesque pour lui : faire le Tour de Corse en marchant. Pourquoi la Corse ? "Tout simplement parce que je me suis aperçu qu'il n'y avait pas de comité régional handisport en Corse."
Le défi semble colossal puisque ce ne sont pas moins de 650 km que Pascal a prévu de parcourir, à raison de 25 à 40 km par jour. L'occasion pour lui de véhiculer une image positive du handisport sur l'île de Beauté. Un projet qui a enthousiasmé la Ville du Havre mais aussi quelques personnalités du sport local. En effet, Sébastien Tasserie, adjoint au maire, chargé du Sport, de la Jeunesse et du Nautisme, et Patrick Malandain, qui a bouclé 10 000 km en courant (100 km en 100 jours) l'année dernière, l’accompagneront à l'occasion du prologue qui partira de l'Hôtel de Ville le 29 mars à 10 h. Pascal se rendra en Corse le lendemain pour le début d'une belle et grande aventure.