Travaux

Travaux sur les horloges de la tour de l’Hôtel de Ville

À partir du 25 mai, les horloges de l'Hôtel de Ville subiront des travaux de maintenance.

Publié le 18/05/2022

Il va falloir penser à mettre votre montre au poignet le matin ! Le 25 mai, l'horloge située à l'est de l'Hôtel de Ville, la plus degradée, sera la première des quatre à être démontée (uniquement le mécanisme et les aiguilles, le cadran reste en place).  

Installées en 1961, les quatre horloges de la tour de l’Hôtel de Ville sont pilotées par quatre minuteries positionnées à l’extérieur du bâtiment et protégées par des carters métalliques qui montrent des signes de vieillissement (infiltrations créant des pannes électriques et points de corrosion dans les mécanismes). Pour éviter toute panne majeure, elles vont faire l’objet d’une importante opération de maintenance.

A partir du 25 mai, l'horloge située à l'est va être démontée et va permettre :

  • D'analyser l'état intérieur des composants du moteur, des engrenages et des connecteurs électriques
  • D'évaluer le niveau de maintenance à envisager pour les quatre horloges
  • De modéliser des mécanismes en 3D pour anticiper le remplacement de pièces ou la fabrication d'une nouvelle minuterie pour l'ensemble des horloges

Durée de la maintenance

Le temps de mise à l’arrêt de l’horloge est estimé à six mois. A l’issue de cette première intervention, il est envisagé la rénovation globale des trois autres horloges, opération qui pourrait être programmée sur une durée de un à deux ans.

Rénovation de l’éclairage en 2018

Cette nouvelle opération sur les horloges de la tour de l’Hôtel de Ville vient compléter celle réalisée en 2018. A l’époque, en raison du vieillissement des installations et pour limiter les dépenses énergétiques, l’éclairage des cadrans et des aiguilles, qui était assuré à l’origine par un système de néons haute tension, a alors été remplacé par des LED. Plus résistantes aux chocs et aux forts écarts de température, avec une durée de vie plus longue, les LED présentent en effet l’avantage d’être plus économes en énergie.