Habitat
Logement
Petite enfance
Urbanisme

Un nouveau repère à l’architecture dynamique

Un bâtiment d'habitation de 16 étages et une crèche vont voir le jour au cœur du Centre reconstruit
Un nouveau repère à l'architecture dynamique : un bâtiment d'habitation de 16 étages et une crèche vont voir le jour au cœur du Centre reconstruit

Le Havre va s’enrichir d’une pièce architecturale aux lignes en mouvement. Un bâtiment d’habitation, accueillant en son sein une crèche, s’élèvera au cœur du Centre reconstruit.

Un bâtiment de 16 étages s’élancera dans les prochaines années en lieu et place de l’ancienne école maternelle Videcoq, fermée en 2010. Lauréate de la consultation lancée en 2015, l’agence Hamonic + Masson & Associés a conçu un immeuble contemporain, qui offrira des points de vue exceptionnels. Positionné entre deux trames urbaines issues de la Reconstruction, le bâtiment révèlera une architecture symbolique et moderne générée par son mouvement de rotation. Soucieux de ne pas impacter l’ensoleillement des logements voisins, les architectes ont dessiné un bâtiment s’élevant de manière plus resserrée. « Cet immeuble à l’architecture contemporaine accueillera environ 70 logements en accession à la propriété et une crèche municipale en rez-de-chaussée. La question des modes de garde constitue un enjeu majeur pour la Ville du Havre. Nous nous réjouissons de ces 60 nouveaux berceaux qui vont contribuer à développer l’offre de places en crèche » explique Luc Lemonnier, maire du Havre.

Un centre-ville havrais en mutation permanente

L’objectif est de poursuivre la redynamisation des abords des bassins. Leur reconquête progressive est à l’œuvre. En témoignent les aménagements urbains du quartier Saint-Nicolas, la construction de l’Ecole Nationale Supérieure Maritime et du Carré des Docks, le chantier actuel de l’Ecole de Management de Normandie et de la Cité numérique) ou ceux prochainement liés à Réinventer la Seine. Redynamiser le Centre reconstruit fait également partie des engagements de la Ville. En témoignent les aménagements déjà réalisés ou en cours de réalisation dans le périmètre de la ville reconstruite ; la création de la bibliothèque Oscar Niemeyer, la rénovation du Volcan, de la passerelle du Bassin du Commerce et de la place Charles de Gaulle, sans oublier le vaste chantier de réaménagement du Grand Quai du Havre. Ces projets aux multiples usages répondent à de réels besoins et constituent également des  gestes architecturaux forts qui font l’identité du Havre depuis la Reconstruction. A ces derniers, se mêlent, désormais, des œuvres d’art magistrales qui ressuscitent les bassins (Impact sur le Bassin du Commerce ou Jardins Fantômes sur le Bassin du Roy) et redynamisent la rue de Paris (Catène de Containers).

Une concertation pour dessiner le réaménagement des espaces publics des quartiers Saint-François et Notre-Dame

Ce projet marque également le point de départ d’une ambition de réaménagement des espaces publics des quartiers Notre-Dame et Saint-François. Une réflexion et une concertation vont être lancées à partir de 2019, pour imaginer le réaménagement des quais longeant les bassins du Roy et anse Notre-Dame, la place du Vieux-Marché, les abords de la cathédrale, la rue de Paris, etc. Les habitants seront invités à participer largement à cette concertation.