Nature

Un potager de démonstration dans les jardins de l’Hôtel de Ville

Conséquence de la crise sanitaire liée à l’épidémie Covid-19, la Ville du Havre adapte son plan de fleurissement
Un potager de démonstration dans les jardins de l’Hôtel de Ville

90 000 plantes n’ont pu être cultivée pour fleurir la ville, comme c’est le cas chaque printemps, en raison des mesures de confinement liées à l’épidémie de coronavirus. La Ville du Havre a donc adapté son plan de fleurissement. L’opportunité aussi de faire germer un nouveau projet, un potager de démonstration dans les jardins de l’Hôtel de Ville. Un bénéfice surtout pour le cadre de vie des Havrais, soucieux de redécouvrir les bienfaits de la nature en ville.

Les deux parterres centraux des jardins de l’Hôtel de Ville, soit 260 m² d’espace vert, accueille désormais un potager. 3 000 jeunes plants issus d’une production locale ont été installés. Une attention particulière a été portée à leurs tailles et aux couleurs de leurs feuillages pour composer le potager à la manière d’un massif de plantes à fleurs, pour un effet visuel rapide et durable qui satisfera tous les Havrais. Pour parfaire le rendu, des plantes à fleurs ont été intercalées entre les plantes potagères. Les jardiniers municipaux assureront l’entretien sans recours à l’utilisation de produits chimiques nocifs à l’environnement.
Des panneaux d’informations vous livreront tous les secrets de conception du potager ainsi que les bonnes pratiques à respecter, notamment grâce aux messages quotidiens laissés par les jardiniers de type « je suis mûr, cueillez-moi » ou « je ne suis pas encore mûr, patientez un peu ». Un cheminement en paillage de cosses de sarrasin serpentera au milieu du potager, vous permettant de cueillir fruits et légumes arrivés à maturité et reconnaissables à l’aide de petites ardoises nominatives.
Afin que ce potager ait aussi des vertus pédagogiques, la Ville du Havre prévoit d’organiser des animations estivales afin d’expliquer quelques « trucs et astuces » pour faire pousser un potager, le but étant que les Havrais puissent reproduire cela à leur domicile.

Un plan de fleurissement adapté

Partout en ville, les services municipaux réorganisent les massifs afin de pallier à la production incomplète de fleurs et de privilégier les sites les plus fréquentés par les Havrais. Les plantes initialement prévues pour les jardins de l’Hôtel de Ville et le square Saint-Roch sont donc répartis dans les mairies annexes, le long des axes et places les plus fréquentés, et ce au cœur de tous les quartiers.
Pour les suspensions florales, 23 mâts seront maintenus place Thiers et avenue René-Coty (soit 50 % de la production habituelle). Le square Saint-Roch conservera les deux-tiers de ses plantes habituelles, le tiers restant étant complété par des plantes mellifères.
Partout ailleurs, la Ville du Havre fait le choix de semer des plantes mellifères. Ces plantes sont riches en pollen (et en nectar, et donc favorables aux abeilles et à la biodiversité.

LISTE DES PLANTES POTAGÈRES

- Aromatiques : aneth, basilic, ciboulette, coriandre, estragon, menthe, persil, romarin, sauge, thym.
- Légumes : cèleris, oignons, aubergines, betteraves, courges butternut, brocolis, choux fleurs, choux rouges, choux cabus, courgettes, concombres, melons, potimarrons, tomates cerises, tomates rondes, piments, poivrons.
- Petits fruits : framboisiers, fraisiers.

CALENDRIER PRÉVISIONNEL DES RÉCOLTES

1ère quinzaine de juin : phase d’observation de la pousse des végétaux ;
2e quinzaine de juin : persil, coriandre, thym, aneth, basilic, ciboulette, menthe, sauge ;
fin juin : fraises et radis ;
juillet : salades, oignons, framboises, tomates et tomates cerises ;
août : poivrons, courgettes, aubergines, fenouils, piments, concombres ;
septembre : betteraves ;
octobre : choux, potirons, potimarrons ;
novembre : poireaux.