Education
Travaux

Une grande campagne de travaux menée dans les écoles du Havre pendant l’été

Chaque été, la Ville du Havre mène une grande campagne de travaux d’entretien et d’amélioration dans les 94 écoles municipales. Le budget de cette campagne 2021 est en nette hausse par rapport aux années précédentes afin d’accélérer la rénovation énergétique des bâtiments.

50 chantiers dans une quarantaine d’écoles

En cette rentrée 2021, 14 782 élèves sont attendus dans les 94 écoles et 57 cantines scolaires du Havre, soit un total de 726 classes occupées. Afin de garantir un bon accueil aux enfants et les meilleures conditions d’enseignement à leurs professeurs, la Ville du Havre mène chaque été une grande campagne de travaux d’entretien, d’amélioration et d’adaptation des bâtiments scolaire. Cet été 2021, une quarantaine d’écoles sont concernées et 50 chantiers ont été engagés.

Un budget en nette hausse pour accélérer la rénovation énergétique

Le budget total de cette campagne 2021 est de 4,3 millions d’euros, en nette hausse par rapport aux années précédentes.

« Cette forte augmentation traduit notre volonté d’accélérer la rénovation énergétique des bâtiments communaux. C’est une nécessité pour améliorer le confort thermique des occupants, réaliser des économies de chauffage et diminuer fortement les émissions de CO2 », expliquent Edouard PHILIPPE, maire du Havre, et Pascal CRAMOISAN, adjoint au maire chargé des bâtiments.

Ces chantiers peuvent s’avérer de grande ampleur, à l’image de l’école Edouard-Herriot, ou prendre la forme de plus petites opérations de modernisation des équipements de chauffage.

Favoriser l’accessibilité, améliorer les conditions d’apprentissage

La Ville du Havre poursuit également ses investissements pour favoriser la scolarisation des élèves porteurs de handicap. À ce jour, 15 écoles sont dotées d’ascenseurs – à l’image de l’école Observatoire réalisé cette année – et 6 autres le seront dans les prochaines années. Les portes d’accès aux écoles, les escaliers, les alarmes incendie sont également progressivement adaptés lors des opérations de maintenance pour pallier aux différentes formes de handicap.

Les campagnes estivales de travaux dans les écoles ont également pour but d’améliorer les conditions d’accueil et d’apprentissage, en offrant par exemple des espaces agréables, propres et colorés. Ainsi, plusieurs rénovations de revêtements de sol et de peinture ont été réalisées aux Acacias, Henri-Wallon ou encore Louise-Michel et des rénovations de sanitaires ont été effectuées dans les écoles Grouchy, Flavigny et George-Sand.

En fonction des besoins exprimés par la communauté éducative, des travaux sont enfin entrepris pour adapter les espaces aux évolutions d’organisation. C’est le cas cette année avec la mise en place d’une classe provisoire à l’école Lamartine, la création d’une salle des maitres et d’une infirmerie à l’école Henri-Wallon ou l’adaptation de l’entrée de l’école Robespierre.

Zoom sur les travaux de l'élémentaire Edouard Herriot

Les travaux en cours sur l’élémentaire Edouard-Herriot comprennent la rénovation énergétique du bâtiment sud de l’école et du gymnase ; ils s’inscrivent dans le Marché Public Global de Performance lancé par la Ville pour entretenir ses installations de chauffage, de ventilation et de froid et augmenter la performance énergétique de ses bâtiments. Dans ce cadre, 5 rénovations énergétiques majeures sont programmées, dont celle de l’école Edouard-Herriot.
- Programme des travaux : isolation, ventilation double flux, désamiantage, rénovation et automatisation des installations de chauffage, création d’un ascenseur, éclairage led, rénovation des sols, peinture et plafonds.
- Méthodologie de chantier : compte-tenu de l’ampleur des travaux, le bâtiment sud sera temporairement indisponible. Des classes provisoires ont été aménagées dans la cour du bâtiment nord.
- Durée des travaux : juillet 2021 à février 2022.
- Cout de l’opération : 1,7 M€TC donc 80% de financements extérieurs (Etat, Région, Département, CU).
- Gains attendus : - 38% sur la consommation de chauffage et -13% sur la consommation d’électricité soit 12,5 tonnes de CO2 économisées par an.

Zoom sur les travaux des écoles Maridor/Massenet

Avec le regroupement de l’école Massenet, il était nécessaire d’envisager la rénovation et l’adaptation de la cour existante. Le projet de rénovation a été mené dans une démarche participative, en associant les parents, les enfants et l’équipe éducative à l’élaboration du projet, en s’appuyant sur l’intervention du collectif d’artistes Papier Machine.
Ce travail de conception collective a permis d’aboutir à un projet de cour ouverte, intégrée dans son quartier et plus respectueuse de l’environnement. Le thème de la mixité s’est révélé être une attente forte : le grand terrain de football central était auparavant majoritairement utilisé par les garçons. Dans ce projet, il s’agissait de recentrer les activités mixtes et de mettre plus à l’écart les jeux de ballons tout en réduisant les surfaces de jeu afin de les rendre accessibles.
Il est prévu une cour avec de la couleur au sol et « un city stade » ouvert sur le quartier, une séparation élémentaire/maternelle plus souple et végétale, qui permet la communication et les échanges entre les enfants, des espaces pour dessiner, être au calme, des espaces pour se cacher, plus de plantations et de sols perméables et des espaces pour faire du jardinage.
- Programme des travaux : démolitions de sols existants, réfection des sols, plantations, espace de rangement et mobilier
- Méthodologie de chantier : les travaux de démolition et de réfection des sols de la cour seront achevés pour la rentrée. Afin de finaliser les aménagements, des chantiers ponctuels et clos seront ensuite réalisés de manière à conserver, pour les enfants, un accès permanent à la cour de récréation.
- Planning chantier : juillet-novembre 2021
- Cout de l’opération : 520 000 € TC