Solidarité

Violences faites aux femmes : brisons le silence

Violences faites aux femmes : brisons le silence

Le 25 novembre a lieu la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes. Au Havre, associations et structures référentes viennent en aide et prennent en charge les femmes qui sont confrontées à ces violences.

En 2018, 121 féminicides ont eu lieu sur l’année. Le 19 octobre 2019, ce chiffre venait déjà d’être dépassé. Le 25 novembre, journée internationale contre les violences faites aux femmes, la Ville du Havre se mobilise. Pour la deuxième année et du 25 novembre au 1er décembre, la passerelle du bassin du commerce se parera d’orange dans le cadre de l’opération « Orangez le monde » mise en place par l’association internationale Zonta qui lutte pour faire avancer le statut des femmes partout dans le monde. Le réseau « Violences intrafamiliales » propose également une journée de sensibilisation à destination de plus de 200 professionnels directement concernés par cette problématique. Elle se tiendra le 29 novembre sur le thème des « violences faites aux femmes dans une société multiculturelle » dans les grands salons de l’Hôtel de Ville.

Un numéro d’écoute national : le 3919

La ville s’implique également tout au long de l’année à travers la Maison de Justice et du Droit (MJD) à Caucriauville et sa participation au réseau « Violences intrafamiliales » géré par le département de Seine-Maritime. Depuis l’année 2000, la MJD, pilotée par le Tribunal de Grande Instance du Havre et la Ville du Havre, contribue à la prise en charge des victimes de violences conjugales et intrafamiliales. Elle organise des permanences gratuites et confidentielles par des professionnels capables d’informer et d’accompagner les victimes au sein de la MJD mais également dans la Fabrique des quartiers sud, la Maison municipale du Bois-au-Coq et à Montivilliers. Ils permettent aux femmes de connaitre leurs droits et d’accéder à un soutien psychologique.
Des associations parmi lesquelles le CIDFF (Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles), spécialisé en matière d’accès aux droits pour les femmes, de lutte contre les discriminations sexistes et de promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes, et AVRE 76, association d’aide aux victimes à vocation généraliste, interviennent dans ce cadre au sein de la MJD.
Plus récemment, le Projet d’Innovation Sociale Le Havre Ensemble place au cœur de ses objectifs le fait d’« Agir en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes ».
Pour rappel, le 3919, numéro d’écoute national, anonyme et gratuit, et le site signalement-violences-sexuelles-sexistes.gouv.fr, permettent d’orienter les femmes victimes de violence vers une prise en charge locale.