ÉPIDÉMIE CORONAVIRUS COVID-19

Conformément aux décisions du Gouvernement, certains événements programmés peuvent être annulés ou reportés, merci de vous rapprocher de l’organisateur pour plus d’informations.
Exposition

Emile Constant (1877-1940), le Havre une autre ville

Du 14 février au 5 octobre 2020 - Hôtel Dubocage de Bléville - Musée

Initialement prévue du 14 février au 27 avril, cette exposition est prolongée jusqu'au lundi 5 octobre 2020. Venez la (re)découvrir à l’Hôtel Dubocage de Bléville dès sa réouverture le vendredi 29 mai 2020 !

Premier temps fort de 2020, une belle exposition dédiée à l’artiste Emile Constant investit l’Hôtel Dubocage de Bléville, à l’initiative du Centre Havrais de Recherche Historique. Célébrant son centenaire cette année, l’association s’est toujours mobilisée en faveur de la connaissance et la transmission de l’histoire du Havre. Propriétaire du fonds d’œuvres Constant, constitué de milliers de pièces, le CHRH a souhaité que soit montré le travail d’un artiste remarquable, à travers la sélection d’une cinquantaine d’œuvres du peintre.

La ville-muse d’un peintre havrais

Décédé tragiquement en 1940 lors du naufrage de Niobé, coulé par les forces allemandes, Emile Constant était un homme discret et simple qui n’a eu de cesse de peindre Le Havre. Formé à l’école des Beaux-arts, dessinateur industriel de profession, il était ami avec Othon Friesz et Raoul Dufy. Si sa réputation n’égale pas celle de ses pairs, Constant se distingue comme un artiste près du motif, guidé par le souci d’une juste représentation du paysage, celui de la ville surtout. Il s’inscrit dans la peinture de son époque : ses traits sont appuyés et épais, ses compositions organisées, avec des lignes de fuite marquées et des atmosphères animées. Aquarelles et gouaches de Constant nous embarquent dans Le Havre des années 30 et 40. Au gré des rues, des promenades du front de mer, des scènes de marchés, et même au détour de l’Eglise Saint-Joseph dont il n’existe que peu de représentations aujourd’hui, le visage de la ville disparue apparaît. Nées de la passion et de l’assiduité d’un artiste, les œuvres de Constant sont un patrimoine pictural d’une grande valeur documentaire, susceptible de conquérir tous les âges.