Exposition

Etre mécène à l’aube de la Renaissance – L’amiral Louis Malet de Graville

Du 21 juin au 18 septembre 2017 - Abbaye de Graville

Louis Malet de Graville (né vers 1440, mort en 1516), proche du roi Louis XI, amiral de France sous Charles VIII, Louis XII et François Ier, personnage très fameux en son temps, est aujourd’hui un grand oublié. Proche de quatre rois successifs, il eut pourtant un rôle politique de tout premier plan et se révéla être un mécène flamboyant au début de la Renaissance française.

La célébration du 500e anniversaire de la fondation du Havre par François Ier, port en partie édifié sur des terres (la seigneurie de Graville) ayant appartenu à l’amiral de Graville, offre l’occasion inédite de se pencher sur la figure d’un des plus importants commanditaires du début de la Renaissance en France et du contexte historique et artistique qu’il a connu.

Grand bâtisseur de châteaux et d’églises, amateur de belles tapisseries ou d’émouvantes sculptures, l’amiral de Graville fut surtout un éminent bibliophile. Des prêts exceptionnels accordés par la Bibliothèque nationale de France permettent d’exposer les chefs-d’œuvre enluminés qui formaient sa bibliothèque, peints par les artistes les plus talentueux du temps. Ces nombreux trésors sur parchemin (dont le procès de Jeanne d’Arc que possédait l’amiral de Graville !) sont complétés par des portraits des personnalités de la cour éprises d’Italie. Le début du XVIe siècle est en effet partagé entre les derniers feux d’un Moyen Âge flamboyant et la diffusion de l’art italien en France. L’exposition évoque enfin le contexte artistique du début de la Renaissance, notamment en Normandie, grâce à de nombreux prêts. Viendront s’ajouter à l’exposition les riches collections des Musées d’Art et d’Histoire, à découvrir ou redécouvrir dans leur contexte historique.

Cette exposition est reconnue d’intérêt national par le ministère de la Culture et de la Communication/Direction générale des patrimoines/Service des musées de France. Elle bénéficie à ce titre d’un soutien financier exceptionnel de l’Etat. Elle a été réalisée avec le concours exceptionnel de la Bibliothèque nationale de France.

Le commissariat général est assuré par Elisabeth Leprêtre, conservateur en chef et directrice des Musées d’Art et d’Histoire du Havre.

Le commissariat scientifique est assuré par Mathieu Deldicque, conservateur du patrimoine au musée Condé (château de Chantilly), diplômé de l’école des Chartes.

 

Logo Bibliothèque nationale de France
logo ministère de la Culture et de la Communication avec Mariane