Festival

Festival Pharenheit 2019

Du 22 janvier au 2 février 2019 - Le Phare, Centre chorégraphique national du Havre Haute-Normandie

Le Phare organise la septième édition de son festival de danse Pharenheit en complicité avec dix-huit structures culturelles et artistiques qui rayonnent sur tout le territoire normand (Le Havre, Fécamp, Saint-Étienne-du-Rouvray, Val-de-Reuil, Vernon et Sotteville-lès-Rouen).

Pharenheit se déroulera du 22 janvier au 2 février 2019 et donnera à voir un panorama de différentes écritures chorégraphiques contemporaines.

Dix-huit équipes artistiques françaises et internationales proposeront vingt-deux spectacles et installations pour trente-quatre représentations. Exposition photographique, projections de films, soirée de clôture… viendront rythmer et enrichir la programmation du festival, ouvert à la diversité des formes et des langages chorégraphiques.

Pharenheit articule également pour les publics, de nombreuses actions artistiques autour des spectacles accueillis, en réseau sur le territoire.

Artistes et chorégraphes de tout horizon prendront part à cet événement :
Mylène Benoit et Magda Kachouche (Diotime et les lions, L’Aveuglement installation), Dominique Boivin (Road Movie), Ashley Chen (Unisson), Nicolas Clauss (FRAMES), Ondine Cloez (Vacances vacance), Margot Dorléans (Confier), Malgven Gerbes et David Brandstätter (Feeding Back), Thomas Guillaud-Bataille et Maya Boquet (L’Âge du slow), Katell Hartereau et Léonard Rainis (THE PERFECT MOMENT., performance), Camille Laurens et Joanne Leighton (Concordan(s)e), Filipe Lourenço (PULSE(S)), Maguy Marin (Ha ! Ha !), Ali Moini (LIVES), Alban Richard (Vivace), Julie Salgues – Cie Nathalie Collantes (Une danseuse dans la bibliothèque), Yoann Thommerel (Mon corps n’obéit plus), Emmanuelle Vo-Dinh (Cocagne, Waveparty, Belles et bois), David Wampach (BATTERIE).

Différents temps forts marqueront cette édition :

- Cinq créations : THE PERFECT MOMENT. de Katell Hartereau et Léonard Rainis, Feeding Back de Malgven Gerbes et David Brandstätter, Confier de Margot Dorléans, Road Movie de Dominique Boivin et Waveparty d’Emmanuelle Vo-Dinh.

- Quatre propositions pour un public familial : Une danseuse dans la bibliothèque de Julie Salgues – Cie Nathalie Collantes, Diotime et les lions de Mylène Benoit et Magda Kachouche, L’Aveuglement installation de Mylène Benoit et FRAMES de Nicolas Clauss.

- Une transe participative : Waveparty d’Emmanuelle Vo-Dinh. Un calendrier de WAVETIMES en janvier permettra aux participant.e.s d’apprendre en deux heures les huit danses qui composent la Waveparty.

- Quatre représentations de Cocagne création 2018 d’Emmanuelle Vo-Dinh ouvriront le festival au Phare dans le cadre de la programmation Hors les murs du Volcan, Scène nationale du Havre.

- Le parcours Road trip le samedi 26 janvier proposera au public une journée de croisement du Phare au Théâtre Le Passage… et inversement ! Dominique Boivin présentera son solo Road Movie à Fécamp et Emmanuelle Vo-Dinh sa Waveparty au Havre, suivie d’une Wavenight avec DJ COOK.

- La clôture du festival le samedi 2 février conviera tous les publics. L’après-midi sera réservée aux familles avec Diotime et les lions au Petit Théâtre et les installations de Mylène Benoit et Nicolas Clauss au Tetris. La soirée au Phare sera plus performative avec L’Âge du slow de Thomas Guillaud-Bataille et Maya Boquet, mais également pulsative avec Vivace d’Alban Richard. Un dancefloor avec DJ Moulinex conduira les participant.e.s jusqu’au bout de la nuit...

La politique de tarification unique est reconduite pour que chacun.e puisse vivre pleinement Pharenheit au prix de 5€ la place pour la majorité des représentations se déroulant au Havre (hors tarif familial à 3€ pour le jeune public, parcours et soirées spécifiques). Nombre de propositions havraises sont également en entrée libre pour favoriser l’accessibilité et la circulation des publics durant les quinze jours du festival au Phare, au Tetris, au MuMa, au Portique, au conservatoire Arthur Honegger, à la Maison de l’étudiant et à l’hôpital Pierre Janet.

En collaboration avec Le Volcan, Scène nationale du Havre – Le Tetris – le Théâtre des Bains-Douches – Le Petit Théâtre – le MuMa – Le Portique – le Conservatoire Arthur Honegger – la Maison de l’étudiant – la Médiathèque Léopold Sédar Senghor – le Sirius – l’Hôpital Pierre Janet – le Théâtre Le Passage (Fécamp) – le Théâtre Le Rive Gauche (Saint-Étienne-du-Rouvray) – la Bibliothèque Georges-Déziré (Saint-Étienne-du-Rouvray) – la Bibliothèque Louis-Aragon (Saint-Étienne-du-Rouvray) – l’Espace Philippe-Auguste (Vernon) – le Théâtre de L’Arsenal (Val-de-Reuil) – le FRAC Normandie Rouen (Sotteville-lès-Rouen).