Atelier

La mise en scène du monde

Les lundis de l'Université populaire

Le 7 février 2019 à 17:00 - Université du Havre

Le 28 février 2019 à 17:00

Lorsqu’on les rapproche, les arts et les sciences se complètent, s’illustrent, se contredisent aussi parfois, mais toujours au bénéfice de la réflexion, de l’ouverture, d’une vision en plusieurs dimensions. La complexité du monde d’aujourd’hui l’exige. C’est tout le sens de l’Université populaire que portent ensemble Le Volcan et l’université du Havre, depuis 11 ans maintenant. Ouverte à tous, en entrée libre et gratuite, cette manifestation propose tout au long de la saison plus d’une vingtaine de rendez-vous déclinés sous diverses formes : conférences, ateliers, rencontres dans un esprit « cafés citoyens »…  

Depuis l’origine, l’Université populaire vous propose des ateliers culinaires, déambulatoires, artistiques, scientifiques… Ils permettent de partager un savoir sur un mode plus interactif, sensible, ludique. À partir de cette saison, des ateliers seront consacrés à l’approfondissement d’une thématique abordée en conférence. Ils se dérouleront le jeudi de 17 h à 18 h 30 à l'université, sous forme d’une session de deux ou trois rendez-vous. Sous la conduite d'un universitaire, les participants débattront ensemble du thème choisi, à partir de divers documents écrits, visuels, sonores...

À la suite de la conférence de Nacima Baron sur le thème de la saturation touristique, cet atelier traitera de la mise en scène du monde par le tourisme. En 2006, la géographe Sylvie Brunel avait proposé l’idée de "disneylandisation" du monde. Elle est toujours d’actualité.

S’articulant à une croissance spectaculaire du nombre de touristes dans le monde chaque année – liée notamment à l'arrivée des classes moyennes asiatiques – cette mise en scène du monde se traduit par l’apparition d’un phénomène de "surtourisme" : Venise, Barcelone, Amsterdam, Dubrovnik, Angkor, le Machu Picchu, les grands sites français... Comment, dès lors, conjuguer cette augmentation sans fin avec les impératifs de développement durable ?

Bruno Lecoquierre est géographe et enseignant-chercheur à l’université Le Havre Normandie.

Pour aller plus loin