Exposition

Le Havre, les francs-maçons et la mer- XVIIIe, XIXe siècles

Du 11 mai au 30 septembre 2019 Abbaye de Graville

La franc-maçonnerie  venant d’Angleterre, se développe très largement au XVIIIe siècle, grâce à un maillage maritime fort. Moyen de se libérer de la dépendance absolue de la capitale, elle donne aux plus fortunés  la voie pour monter dans les affaires  en se libérant des intrigues de palais et aux plus modestes, celui de percer grâce à la solidarité et l’entraide.

L’exposition qui se tiendra au Havre, s’appuiera sur les recherches effectuées par le grand Orient de France et les historiens de la franc-maçonnerie dont Eric Saunier, maître de conférences au Havre.

Dans un premier volet,  une grande part des œuvres et objets exposés en 2015, dans l’exposition « Les francs-maçons et la mer » - qui s’est tenue dans les locaux parisiens du Grand Orient sera à nouveau visible au Havre.

Dans un deuxième volet, l’exposition sera  l’occasion de faire ressurgir des collections aujourd’hui en mains privées, issues des familles d’armateurs connues sur la place. Elles acceptent de livrer au grand jour ce qui a été en partie à l’origine de leur renommée. Ces relations suivies avec les populations sont une des marques des Musées d’Art et d’Histoire.

Dans un troisième volet, l’exposition mettra en exergue le rôle de la maçonnerie dans la guerre d’indépendance des Etats Unis ; les différents séjours de Lafayette dans la ville du Havre ; ceux de Beaumarchais, et présentera les armateurs havrais qui ont assuré les transports d’armes sur les demandes expresses de Vergennes. Ce champ d’investigation, nouveau, sera l’occasion de faire émerger des collections des Musées d’Art et d’Histoire dans la grande histoire des Etats Unis d’Amérique.  

Enfin, elle sera l’occasion de mettre la lumière sur des acteurs havrais de premier plan,  remarqués par leur appartenance à la franc maçonnerie

- Le chanoine Pingré, qui a fondé l’observatoire de Paris, et a porté sa science à la connaissance des marins. Franc-maçon des plus hauts grades, Il a séjourné dans l’abbaye de Graville dans laquelle se tient l’exposition, elle sera donc le meilleur moyen de parler de son rôle primordial tant scientifique que politique peu abordé aujourd’hui. Il  fut pourtant, pour sa gloire, portraituré par les plus grands  (Caffieri)

- Felix Faure, qui fut négociant en cuirs bruts et président de la république. Ses fonctions, tant  au plan régional que  national seront analysées avec des outils scientifiques qui ouvriront de nouvelles voies de connaissance.

- Jules Lecesne, autre négociant havrais, qui avait une vision politique très innovante.