Exposition

Marine Nouvel « Mycellanées »

Exposition dans les serres - Jardins Suspendus

Du 15 juillet au 29 septembre 2019 - Les Jardins Suspendus

Du 15 juin au 29 septembre, la jeune artiste Marine Nouvel présente l’exposition « Mycellanées », inspirée de l’univers mystérieux et organique des champignons.

Fraîchement sortie de l’école d’art, où elle a obtenu son Diplôme National Supérieur d’Art Plastique en 2018, Marine Nouvel a choisi les Jardins Suspendus pour sa première exposition individuelle. Le site résonne avec son parcours, guidé par les thèmes du végétal et de la danse qu’elle explore à travers le numérique, la vidéo, la scénographie et la performance. Depuis deux ans, l’artiste s’attache particulièrement au rapport entre le corps humain et le corps fongique, c’est-à-dire du champignon (fungus en latin). Aux Jardins Suspendus, elle réunit le fruit de ses travaux sous un titre qui sonne comme une double allusion à la forme et à l’objet de sa présentation. Le visiteur découvre une histoire à partir d’éléments fragmentés, comme le lecteur dans une mycellanée, un genre littéraire composé de textes divers ; le champignon, dont la partie enterrée est nommée mycellium, constitue l’essence des créations que Marine Nouvel nous dévoile.

Un rendez-vous insolite, entre art et nature

La fascination de Marine Nouvel pour le champignon est née d’une histoire personnelle. Sensibilisée au sujet de la greffe médicale, l’artiste trouve un prolongement dans le champignon, qui peut s’accrocher à un organisme vivant et présenter des formes humaines. Utile ou nuisible, inoffensif ou dangereux, il est entouré de mystères qui inspirent fortement l’artiste. Pour elle, c’est une «  créature étrange ». Cette vision rejoint la réalité scientifique ! En effet, on le sait grâce à la recherche génétique, le champignon n’est ni animal, ni végétal, mais il est bien vivant. Marine Nouvel met en scène ses couleurs, ses formes, ses odeurs dans un laboratoire graphique et botanique où se côtoient croquis, fioles, éprouvettes, bocaux, et même des « tables à champignons » que le public peut toucher. Une exposition pédagogique et doucement poétique !