Atelier

Pour une mondialisation à visage humain

Les lundis de l'Université populaire

Le 7 mars 2019 à 17:00 - Université du Havre

Le 14 mars 2019 à 17:00

Le 21 mars 2019 à 17:00

Lorsqu’on les rapproche, les arts et les sciences se complètent, s’illustrent, se contredisent aussi parfois, mais toujours au bénéfice de la réflexion, de l’ouverture, d’une vision en plusieurs dimensions. La complexité du monde d’aujourd’hui l’exige. C’est tout le sens de l’Université populaire que portent ensemble Le Volcan et l’université du Havre, depuis 11 ans maintenant. Ouverte à tous, en entrée libre et gratuite, cette manifestation propose tout au long de la saison plus d’une vingtaine de rendez-vous déclinés sous diverses formes : conférences, ateliers, rencontres dans un esprit « cafés citoyens »…  

Depuis l’origine, l’Université populaire vous propose des ateliers culinaires, déambulatoires, artistiques, scientifiques… Ils permettent de partager un savoir sur un mode plus interactif, sensible, ludique. À partir de cette saison, des ateliers seront consacrés à l’approfondissement d’une thématique abordée en conférence. Ils se dérouleront le jeudi de 17 h à 18 h 30 à l'université, sous forme d’une session de deux ou trois rendez-vous. Sous la conduite d'un universitaire, les participants débattront ensemble du thème choisi, à partir de divers documents écrits, visuels, sonores...

Ce second atelier poursuit la réflexion commencée depuis plusieurs années sur la mondialisation. Vous découvrirez d'autres façons de pratiquer la mondialisation, hors des mécanismes imposés par la puissance des grands groupes financiers.

L’économiste Arnaud Lemarchand vous conduira, lors d’un premier rendez-vous, sur la voie des échanges de produits de petite consommation, menés entre autres par les marins des bateaux qui sillonnent les voies maritimes mondiales. Le géographe Athanase Bopda vous initiera dans un deuxième temps aux mystères des "tontines", forme très ancienne de l'épargne collective qui se diffuse un peu partout dans le monde. Enfin, Benjamin Steck vous parlera des nouvelles formes de production des travaux scientifiques, portées par des chercheurs qui optent pour une diffusion large et ouverte de leurs savoirs.

Athanase Bopda et Benjamin Steck sont géographes.
Arnaud Lemarchand est économiste.
Tous les trois sont enseignants-chercheurs à l’université Le Havre Normandie

Pour aller plus loin