Services publics
Justice

Palais de Justice - Tribunal de Grande Instance du Havre

Au fil de la visite Ville d'Art et d'Histoire

L’architecte parisien Jules Bourdais construit le bâtiment de style néo-grec, en s’inspirant de la façade ouest du Palais de justice de Paris. Inauguré en 1876, il permet à la Justice de quitter l’édifice de la place du Vieux-marché qui devient le Muséum en 1881. Les deux lions en pierre de part et d’autre de l’escalier sont remplacés après la Seconde Guerre mondiale par les statues de Bernardin de Saint-Pierre et de Casimir Delavigne.

Bernardin de Saint-Pierre et de Casimir Delavigne

Installées devant le Palais de justice en 1952, les statues en bronze de Bernardin de Saint-Pierre et de Casimir Delavigne sont l’œuvre du sculpteur David d’Angers. Conçues pour orner, à l’entrée du port, le Musée-Bibliothèque, elles furent inaugurées en 1852, telles deux gloires littéraires accueillant les navires entrant au Havre.

  • Né en 1737, Bernardin de Saint-Pierre est l’auteur célèbre de Paul et Virginie, roman qui connut une fortune inouïe au XIXe siècle. Avant d’être écrivain, Bernardin fut voyageur, notamment à l’Ile de France (Ile Maurice), et observateur attentif de la nature et des hommes, jusqu’à sa mort en 1814.
  • Poète lyrique, auteur de Messéniennes patriotiques, Casimir Delavigne (1793-1843) s’illustre comme auteur dramatique, fondateur du drame romantique. Elu en 1825 à l’Académie française, âgé de 32 ans, il est victime des goûts changeants du public : ses dernières pièces sont diversement appréciées.

En savoir plus sur le dossier "Découverte de la cité maritime : de la cathédrale Notre-Dame à la gare ferroviaire"