Environnement, nature, sciences
Squares, parcs et jardins

Parc Hauser

Ce parc arboré de 3 hectares situé au cœur de la Costière, entre le Rond-Point et le cimetière Sainte-Marie, offre de jolis points de vue à ses visiteurs. Adossé à la falaise et protégé des vents, il est traversé par des sentiers sur 62 mètres de dénivelé. La partie basse est aménagée en parc paysager, la partie haute est traitée en espace naturel. Liaison verte piétonne entre la ville basse et la ville haute, le parc Hauser est un îlot-refuge pour les rapaces et les petits mammifères tels que les chauves-souris, écureuils, hérissons, lapins de garenne, renards et fouines. Situé dans la partie haute du parc Hauser, le conservatoire du houx a été créé à la fin des années 90. Il rassemble plus de 165 variétés de houx d’origine naturelle ou horticole.

Au fil de la visite Ville d'Art et d'Histoire

Au début du XIXe siècle, Joseph-Alexandre Eyriès fait construire un pavillon sur une parcelle en terrasse du domaine de Tourneville où se trouvaient manoir et dépendances.

Ce pavillon Ancel connaîtra des agrandissements successifs ; aujourd’hui occupé par des services municipaux, il a conservé son grand escalier en fer à cheval avec grottes ornées de rocaille menant à la terrasse.

Le géographe Jean-Baptiste Eyriès y a planté de nombreuses essences d’arbres exotiques, dans ce qu’on appelle maintenant le parc Hauser.