Alerte : Sport : Fermeture des terrains gazonnés aux compétitions du samedi 3 au dimanche 4 décembre 2022 à l'exception du stade de la Cavée verte et du stade Jules Deschaseaux

Fermer
Environnement

Une campagne d'effarouchement pour éloigner les étourneaux

Suite aux nuisances causées par la présence de très nombreux étourneaux dans les quartiers Saint-François, les Halles et Notre-Dame, la Ville du Havre organise une grande campagne d'effarouchement.

Publié le 22/11/2022

Plusieurs sites concernés

Cette année, probablement en raison de la météo particulièrement favorable, les étourneaux semblent être présents en plus grand nombre et rester plus longtemps au Havre. La Ville a donc reçu plus de signalements que d’habitude de la part des habitants gênés par les bruits et les fientes ou en provenance des services, ce qui a permis de réaliser un recensement. Sont donc concernés les lieux suivants :

  • parking Honegger
  • rue Faidherbe
  • place Albert René
  • ancienne école Jean Macé
  • place du Vieux Marché
  • rue Richelieu 

Pour résoudre ce problème et apaiser les nuisances, la Ville a décidé d’organiser avant la fin du mois de novembre une campagne d'effarouchement sur 3 à 4 jours, afin de faire partir les étourneaux des sites concernés.

Stress par le bruit

La méthode consiste à provoquer le stress des oiseaux par une méthode sonore afin de rendre le dortoir inhospitalier. Cela prend plusieurs jours pendant lesquels les étourneaux vont revenir s’installer dans les arbres, jusqu’à ce qu’ils ne les trouvent plus accueillants. Le matériel utilisé pour cette expérimentation sera un pistolet d’alarme et des enceintes reproduisant des cris du geai.

À compter de ce mardi 22 novembre au soir, deux interventions seront réalisées quotidiennement par des agents de la Ville du Havre jusqu’à jeudi 24 (prolongée au vendredi 25 si nécessaire) : chaque soir à 17h et chaque matin à 7h. Le soir, l’équipe d’intervention passera 2 à 3 fois sur les différents sites afin d’éviter que les étourneaux reviennent s’installer dans les arbres. Un seul passage sera effectué le matin avant le lever du soleil afin de les réveiller et les contraindre à partir.

2 agents utiliseront le matériel prêté par la Communauté Urbaine qui fournira les instructions au mode d’emploi (mégaphone avec cri du geai et pistolet d’alarme). La direction de la Propreté Urbaine a été identifiée pour assurer cette mission. Le service environnement et développement durable assurera un suivi des opérations. La Police municipale et la Police nationale seront prévenues pour anticiper les inquiétudes possibles des habitants en raison des détonations.