Alerte : [Intempéries] Le marché de Noël est fermé jusqu'au 12/12 par mesure de prévention

Fermer

Budget 2017

Dans un contexte général de réduction des dotations et d’accroissement des charges imposées aux collectivités territoriales (réforme des rythmes scolaires, accentuation des normes…), le budget 2017 de la Ville du Havre illustre une situation financière maîtrisée et permet la réalisation des projets et des engagements municipaux.

COMPTES ADMINISTRATIFS     FISCALITÉ LOCALE

Sur 100 € d'impôts municipaux

 

19 €
pour la qualité et la sécurité des espaces publics

18 €
pour l'éducation et l'enfance

14 €
pour la culture

11 €
pour le développement et la rénovation des quartiers

 

10 €
pour le fonctionnement des services municipaux

 

9 €
pour la cohésion sociale et la solidarité

8 €
pour la maintenance et la modernisation du patrimoine municipal

5 €
pour les grands projets

5 €
pour le sport et le nautisme

1 €
pour le fonctionnement des commissions, conseils et élections

© Fotolia

Equilibre budgétaire sur fonds de baisse des dotations

Dotée d’un budget primitif de 348,87 M€ pour l’exercice 2017, la Ville du Havre respecte un rigoureux équilibre entre recettes et dépenses, en fonctionnement comme en investissement.
Le budget primitif de la Ville présente des recettes et des dépenses de fonctionnement (249,97 M€) et d’investissement (98,90 M€) parfaitement équilibrées. La Ville n’a pas, pour autant, choisi l’immobilisme. Elle continue à investir pour renforcer son attractivité, son dynamisme économique et les services à sa population.
Le recul des recettes de fonctionnement (-0,6 %) consécutif à la constante diminution des dotations versées par l’État n’empêche pas la Ville d’accroître sa capacité d’autofinancement (20,44 M€), soit près de 20 % de ses recettes d’investissement. Ce niveau d’autofinancement permet de financer le programme d’équipement de la Ville sans recourir excessivement à l’emprunt qui s’établit à 63,17 M€.

Maîtrise des dépenses

La Ville adapte l’évolution des dépenses de fonctionnement à l’évolution des recettes de fonctionnement par la mise en œuvre des efforts de gestion nécessaires à la réalisation des projets et des engagements. La Ville s’engage notamment à diminuer ses dépenses de fonctionnement en  stabilisant sa masse salariale, qui représente plus de la moitié de ses dépenses, et par des économies sur les frais de fonctionnement. Les impôts locaux sont stabilisés pour la huitième année consécutive. Le montant payé par un ménage type pour la taxe d’habitation et la taxe foncière se situe d’ailleurs en deçà de la moyenne des grandes villes françaises.

Un budget de réalisation des projets

Un budget maîtrisé qui préserve la santé financière de la collectivité permet d’aborder une année 2017 sous le signe de la célébration exceptionnelle des festivités des cinq cents ans de la ville et d’une nouvelle édition de la Transat Jacques Vabre.
Le démarrage des travaux des projets d’investissement se concrétisera également : requalification du quai de Southampton, aménagement du quartier Danton dont la construction de l’équipement socio-culturel et sportif, rénovation de la place Vavasseur, entrée de ville…

Les projet et les actions prévus en 2017...

© Philippe Bréard

Education et enfance

Une part importante du budget est consacrée à l’éducation et l’enfance (50,19 M€) : fonctionnement des écoles, des cantines et des accueils périscolaires, rénovation, équipement, sécurisation et modernisation des sites scolaires, fonctionnement des crèches municipales et aides versées aux crèches associatives, centres de loisirs, activités sportives et culturelles en direction des adolescents, centres sociaux.

© Laurent Lachèvre

Qualité et sécurité des espaces publics

La qualité et la sécurité des espaces publics mobilisent 55,33 M€ : hausse des effectifs de la police municipale, sécurisation des manifestations publiques dans le cadre du dispositif Vigipirate, investissements de maintenance, de matériels et de travaux, aménagement et développement des espaces verts, voirie, déplacements urbains, éclairage public et stationnement, extension du réseau de vidéo protection, équipements et matériels pour le commerce, la plage, la police municipale et la propreté urbaine.

© Philippe Bréard

Culture

La culture (38,82 M€) sera au cœur de la vie du territoire en 2017 dans le cadre du déroulement des festivités des cinq cents ans de la cité et du port, sans oublier la tenue des festivals et manifestations phares : Le Goût des autres, Moz’aïques, Ciné salé, LH Forum… Des moyens supplémentaires seront par ailleurs affectés à la mise en œuvre du plan musique Vibrer au Havre dévoilé en septembre dernier. Le budget de fonctionnement consacré à la culture est de nouveau en hausse en 2017 (29,38 M€ soit +3,6 %) pour  les grands projets culturels, les événements culturels et festifs, les musées, le développement de la lecture publique et la valorisation du patrimoine culturel.

© Laurent Bréard

Développement et renouvellement urbain

La Ville consacrera 39,63 M€ au développement et renouvellement urbain : investissements et notamment requalification du Centre ancien et du quartier Danton, opérations d’aménagement de Dumont d’Urville, de Mulhouse, des serres municipales, de Graville Sémard, de Prony-Courbet...

© Erik Levilly

Cohésion sociale et solidarité

Les politiques de cohésion sociale et de solidarité (21,99 M€) donnent lieu avant tout à des dépenses de fonctionnement, notamment à travers la subvention versée au centre communal d’action sociale (CCAS). Il s’agit également de la vie sociale des territoires (salles d’animation municipale, fêtes de quartier…) et du soutien à la vie associative notamment à destination des quartiers (comités de quartier), des mesures en faveur de l’amélioration de l'habitat et du logement (fonds de solidarité logement notamment), à la cohésion sociale (programme du contrat urbain de cohésion sociale - CUCS, actions en faveur de la tranquillité et l’amélioration du cadre de vie, de l’emploi et de la formation, de l’éducation et la lutte contre l’exclusion), des actions et subventions aux associations à destination des handicapés. Il s’agit enfin des services administratifs de proximité dus à la population (état civil, guichet unique, maisons de quartier).

© Philippe Bréard

Sport et nautisme

Côté sport et nautisme (15,95 M€), le budget de fonctionnement (14,87 M€) permet l’exploitation quotidienne des équipements sportifs (stades, gymnases, salles, piscines…) utilisés par les Havrais et les élèves des écoles et collèges, les animations et manifestations sportives et nautiques (rondes roller, week-end de la glisse, Sport à l’école, Sport dans les quartiers, Découvrez le sport, Le Havre en forme…). Le développement de la pratique sportive s’appuie également sur les subventions versées à près de 140 associations ou clubs sportifs amateurs et professionnels.

© Philippe Bréard

Attractivité et rayonnement

En matière d’attractivité et de rayonnement (13,78 M€), les projets concernent notamment la fin des travaux d’aménagement de la deuxième phase de l’entrée de ville, la requalification du quai de Southampton et l'aménagement de la place du Général de Gaulle. Pour les dépenses de fonctionnement, un montant global de 6,97 millions d'euros est consacré aux actions de l’Agenda 21, à la coopération internationale, à l’enseignement supérieur, au développement commercial et aux dépenses de communication.

© Philippe Bréard

Maintenance et modernisation du patrimoine

La Ville prévoit une enveloppe de 23,37 M€ pour la maintenance et la modernisation du patrimoine, dont leur mise aux normes réglementaires, leur sécurisation active, l’amélioration énergétique des bâtiments municipaux, l’acquisition de matériels et outillages et l’aménagement des ateliers municipaux. Des crédits sont prévus pour la maintenance des édifices cultuels, la maintenance des cimetières et le crématorium.

© Erik Levilly

Pilotage et moyens de la collectivité

La somme de 28,84 M€ est dédiée au pilotage et aux moyens de la collectivité : modernisation, informatique et téléphonie, renouvellement du parc automobile notamment dans l’objectif de réduction des émissions de CO2, amélioration des conditions de travail dans le cadre du fonds d’insertion des personnes handicapées…

© Erik Levilly

Vie des assemblées et élections

Le poste vie des assemblées et élections mobilise 2,15 M€ afin de couvrir les dépenses nécessaires à l’exercice de leurs fonctions par les élus. En 2017, 0,64 million d'euros sont prévus pour la tenue des élections présidentielles et législatives.