Un Été Au Havre...ça continue !

Pour ses 500 ans, Le Havre a su attirer des artistes et séduire un public nombreux venu profiter d’Un Été Au Havre. Ce rendez-vous ambitieux avec l’art, le patrimoine et la culture se décline chaque saison estivale au Havre enrichissant la collection d’oeuvres dans l’espace urbain.

SITE OFFICIEL Un ÉTÉ au Havre

2,07
millions de personnes ont participé à Un Été au Havre 2017
dont

600 000
visiteurs pour Royal de Luxe

400 000
visiteurs pour Les Grandes Voiles

480 000
visiteurs pour la Transat Jacques Vabre 

25%
des visiteurs venaient au Havre pour la 1ère fois

93%
des visiteurs déclarent vouloir revenir

11
oeuvres et installations pérennisées

42
grandes entreprises mécènes d'Un Été au Havre 2017

1 200
commerçants impliqués

600
bénévoles mobilisés

80 M€
ce sont les retombées économiques sur l'ensemble du territoire

20 M€
c'est le budget global d'Un Été au Havre 2017
dont

10 M€
directement investi dans l'économie locale

© Jacques Basile

Le Havre "the place to be"

Depuis le 500e anniversaire de la fondation du port et de la ville en 2017, des artistes de renommée internationale répondent chaque année présent pour porter un regard créatif sur Le Havre.  Ils ancrent chaque année un peu plus son statut de destination urbaine et culturelle « furieusement tendance ». Chaque année, Un Eté Au Havre et sa programmation artistique de qualité participe à faire du Havre « the place to be », le temps d’un été et bien plus. En renforçant l’image d’une ville audacieuse et créative, la manifestation met les feux sur Le Havre.

© Vincent Ganivet

Une escapade urbaine et culturelle

Cette année , du 11 juillet au 4 octobre, de nouveaux artistes réinterprètent l’espace urbain avec 7 créations qui s’ajoutent au 11 déjà pérennisées , toujours sous la direction artistique de Jean Blaise (Le Voyage à Nantes, le festival des Allumées…). Comme autant de prétextes pour (re)découvrir la ville et révéler Le Havre à ceux qui ne la connaissent pas encore, quatre parcours urbains permettent aux Havrais comme aux visiteurs de déambuler librement entre ces oeuvres, dans les meilleures conditions de distanciation : de l’emblématique Monsieur Goéland de Stephan Balkenhol à l’ouevre gigantesque de Rainer Gross place de l’hôtel de ville, de l’installation florale et poétique de Claude Lévêque à l’église Saint-Joseph aux lettres miroirs posées par Alice Baude sous la surface du bassin du commerce, en passant par la création de l’iconoclaste Benedeto Bufalino à la plage, l’illumination des cheminées géantes de la centrale EDF par Antoine Schmitt ou encore le retour de l’éléphant créé par Fabien Mérelle.

Un plaisir anticipé et prolongé

Trois expositions majeures sont une autre invitation à débarquer au Havre et profiter de sa vue mer : Nuits électriques du 3 juillet au 1er novembre au MuMa ; le rendez-vous des arts numériques Exhibit ! du 27 juin au 6 septembre au Tetris ;  l’exposition du duo loufoque Mrzyk & Moriceau du 11 juillet au 27 septembre au Portique centre d’art contemporain. De quoi avancer l’heure d’été ou la prolonger jusqu’à l’automne et profiter du patrimoine du Havre, dont le centre-reconstruit est inscrit depuis 2005 sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO.