Handicap

handicap

Le Havre se mobilise en faveur de ses habitants porteurs de handicaps. La mission Handicap dans la Ville informe, oriente et accompagne les enfants ou adultes porteur de handicap et leurs familles vers les différentes structures ou services qui leurs sont dédiés au quotidien. Elle délivre et aide au montage de dossier MDPH (Maisons Départementales des Personnes Handicapées). Elle propose également son aide, en matière d'emploi, aux personnes porteuses d'un handicap, et œuvre continuellement pour une meilleure accessibilité aux différents équipements. La Ville du Havre est à l'écoute des nombreuses associations actives dans le domaine du handicap et travaille en partenariat avec elles pour toujours mieux répondre aux attentes des personnes en situation de handicap et de leurs proches.

L'Emploi

Le statut de travailleur handicapé concerne toute personne dont les possibilités d'obtenir ou de conserver un emploi sont réduites par suite d'une insuffisance ou d'une diminution de ses capacités physiques, psychiques ou mentales.

La reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé atteste d'un handicap dans l'exercice d'une activité professionnelle. Elle s'inscrit dans une logique de compensation de l'effort de l'employeur pour l'adaptation d'un travailleur handicapé à son poste de travail et elle s'appuie sur l'appréciation de l'incidence du handicap sur la capacité de travail d'un travailleur handicapé, au regard d'un poste de travail précis. Le statut de travailleur handicapé est reconnu en moyenne pour une durée de 5 ans et renouvelable sur demande. Ce statut n'est pas rétroactif, notamment pour le calcul de la retraite. Il est indispensable d'être reconnu travailleur handicapé pour bénéficier de l'ensemble des dispositions d'aide à l'insertion professionnelle des personnes handicapées. Le statut de travailleur handicapé prend effet à la date de la demande.

La loi Handicap

La loi Handicap affirme le principe de non-discrimination et donne la priorité au travail en milieu ordinaire, en misant sur l’incitation. Le dispositif de sanction est renforcé et étendu aux employeurs publics. Les entreprises doivent prendre les mesures appropriées pour permettre aux travailleurs porteurs de handicap d’accéder à un emploi, de conserver un emploi correspondant à leur qualification ou d’accéder à une formation adaptée à leurs besoins. Tout ou partie des dépenses supportées à ce titre par l’employeur peut être compensé par des aides. AGEFIPH (pour le privé) ou FIPHFP (pour la fonction publique).

Les structures adaptées dans l'emploi
Téléchargez la liste des structures adaptées dans l'emploi

La recherche d'emploi et le reclassement

  • Le Pôle emploi peut apporter son concours au placement des travailleurs handicapés (entretiens et diagnostic) et suivre le parcours de la personne dans le cadre d’un suivi mensuel personnalisé. Il peut aussi aider les entreprises dans ses recrutements (analyse du besoin, évaluation des compétences professionnelles, sensibilisation à l’obligation d’embauche des personnes handicapées).
    Pour plus d'information, contactez le Pôle emploi (coordonnées dans "Plus d'infos").
  • La CARSAT (Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail) a pour mission de prévenir la "désinsertion" professionnelle des assurés sociaux en aidant les personnes à se maintenir dans l’emploi, voire à reconstruire un nouveau projet professionnel. Elle informe les travailleurs handicapés assurés sociaux sur la législation, le droit du travail, le dispositif de reclassement professionnel. Elle aide l’assuré à construire son projet et l’accompagne tout au long du processus.
    Pour plus d'information, contactez la Caisse Régionale d'Assurance Maladie (coordonnées dans "Plus d'infos").

Téléchargez la liste des structures d’accompagnement à la recherche d’emploi et au reclassement

L'orientation professionnelle
L’une des orientations suivantes peut être proposée par la CDAPH (Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées) :

  • une formation en centre de réadaptation professionnelle,  
  • une aide à la recherche d’un emploi en milieu ordinaire de travail, en s’adressant à Pôle Emploi puis à Cap Emploi,  
  • une orientation vers une entreprise adaptée, un ESAT ou un détachement en entreprise.

L’état de santé, les souhaits et l’expérience professionnelle sont pris en considération pour l’étude de la situation. Pour bénéficier des propositions d’orientation de la CDAPH, il faut être reconnu travailleur handicapé ou en voie de l’être, ou être titulaire d’une pension d’invalidité.

Pour plus d'information, contactez la Maison Départementale des Personnes Handicapées de Seine-Maritime (coordonnées dans « Liens et documents utiles).

Le contrat de rééducation professionnelle
Le contrat de rééducation professionnelle est destiné aux personnes assurées sociales qui, du fait d’un handicap, ont perdu la possibilité d’exercer leur emploi. L’objectif est de leur permettre de se réaccoutumer à leur profession ou d’exercer un nouveau métier. Ce contrat est conclu pour une durée déterminée entre l’employeur, le salarié et la Sécurité sociale. Il est assorti d’une rémunération et d’une formation. La personne handicapée, après avoir obtenu l’accord de la CPAM, doit se diriger vers le Pôle Emploi pour trouver un emploi.

Pour plus d'information, contactez la CPAM (Caisse Primaire d'Assurance Maladie) du Havre (coordonnées dans « Liens et documents utiles).

La Formation

La formation professionnelle peut permettre à la personne handicapée de trouver un premier emploi, de se reconvertir ou d’évoluer professionnellement.

Les organismes de formation

  • AFPA - Association nationale de Formation Professionnelle pour les Adultes
    3 rue Maximilien de Robespierre
    76610 Le Havre
  • 02 32 79 54 50 - Fax : 02 32 47 22 75

Pôle Emploi dirige les demandeurs d’emploi au service professionnel de l’AFPA. Elle propose

  • des ateliers de formation,
  • une aide à l’élaboration d’un projet professionnel compatible avec la situation de handicap,
  • un appui au maintien dans l’entreprise avec une reconversion vers un nouvel emploi.

L’AFPA met également en place des actions de sensibilisation à l’intégration des personnes handicapées dans les équipes de travail.

  • CNED - Centre National d’Enseignement à Distance
    BP60200
    86980 Futuroscope Chasseneuil Cedex
  • 05 49 49 94 94

Etablissement du ministère de l’Education nationale, le CNED conçoit ses cours dans le strict respect des programmes officiels. Les cours sont adaptés aux difficultés des élèves et de leurs besoins éducatifs.

Les organismes de formation spécialisée
Les personnes porteuses de handicap peuvent bénéficier de stages de formation spécifiques, organisés par divers organismes, publics ou privés, spécialisés dans la formation professionnelle des adultes handicapés. La Maison Départementale des Personnes Handicapées de Seine-Maritime peut orienter la personne en situation de handicap vers un centre de réadaptation professionnelle pour lui permettre de se reconvertir dans un milieu ordinaire de travail.

Pour plus d'information, contactez la Maison Départementale des Personnes Handicapées de Seine-Maritime (coordonnées dans "Plus d'infos").

Téléchargez la liste des organismes de formation spécialisée

Plus d'infos

 

  • Maison Départementale des Personnes Handicapées de Seine-Maritime
    13 rue Poret de Blosseville
    76100 Rouen
    Du lundi au vendredi de 9 h à 17 h 30
  • 02 32 18 86 87
  • CPAM Caisse Primaire d'Assurance Maladie
    CS 80000
    76094 Le Havre Cedex
    Du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h
  • 0 820 904 276 (0,118 € la minute) ou 3646 (prix d'un appel local depuis un poste fixe)