Alerte : En raison de l'organisation d'une compétition, la piscine du Cours de la République sera fermée au public le dimanche 21 avril.

Alerte : ENTRÉE DE VILLE : Les feux tricolores du carrefour Marceau seront mis en fonctionnement à partir du 22 avril.

Alerte : TRAVAUX : La circulation sera fermée sur une partie de l’axe Boulevard Churchill - Quai Colbert, entre la rue Denis Papin et la rue Roubeau, pendant 4 nuits consécutives (de 21h à 6h) : du lundi 15 au vendredi 19 avril. Une déviation sera mise en place.

Fermer
Animaux en Ville

Identifier son animal

identification-animal.jpg

© Adobe stock

L'identification est obligatoire avant des séjours hors frontières. Elle s'accompagne de la délivrance de passeports. Identifier l'animal, c'est donc le protéger. Faire identifier son animal, c'est avoir l'opportunité de le retrouver s'il fugue. C'est témoigner de son engagement vis-à-vis de son animal et de la société. Si vous déménager, ou si vous changez de numéro de téléphone, n'oubliez pas de transmettre vos nouvelles coordonnées auprès de la société d'identification (un document à cet effet est fourni lorsque vous recevez la carte d'identification). 

Puce ou tatouage : un indispensable

Depuis 1999, l'identification est obligatoire pour les chiens de plus de 4 mois. Elle est assurée par un vétérinaire, par une implantation de puce électronique avec inscription dans un fichier central nommé I-CAD. Cette identification permet en cas de perte ou de fugue de l'animal de retrouver son propriétaire. Si l'animal n'est pas identifié, il est considéré comme errant et placé en fourrière.

Comme pour les chiens, l'identification des chats est obligatoire pour tous les chats de plus de 7 mois et avant toute cession ou don, et est à la charge du cédant. Celle-ci se fait au moyen d'une identification dans l'oreille, ou par l'implantation d'une puce électronique qui permet de rentrer l'animal sur une base de données gérée par le corps des vétérinaires. Comme le chien, le chat a une longue espérance de vie. Être propriétaire d'un chat est donc aussi un engagement à long terme. 

Contrairement au chien, le chat s'affranchit facilement des limites territoriales de la propriété de son maître. Le chat est considéré en état de divagation dès lors qu'il se situe à plus de 200 mètres de toute habitation ou à plus de 1000 mètres du domicile de son propriétaire. Les chats "libres" se distinguent des chats errants par le fait qu'ils sont sans maître et ont acquis cette liberté en échange de leur stérilisation. 

Pour les furets, l'identification est facultative. Pour les lapins, il n'y a pas de règle. 

Vaccination et stérilisation : des actes de prévention

La vaccination est un acte médical réalisé par un vétérinaire qui établit un carnet de vaccination ou un passeport. C’est la meilleure protection contre les maladies infectieuses. La vaccination est obligatoire pour les animaux confiés à des garderies. Qu'il s'agisse d'un chien ou d'un chat, suivez les conseils d’un vétérinaire qui procédera aux vaccinations et aux rappels réguliers.

Sauf lorsqu'il est en chasse (pour le mâle) ou lorsqu'elle est en chaleur (pour la femelle), le chat domestique est plutôt discret. La stérilisation doit être précoce : une chatte peut avoir des portées dès l'âge de 4 mois. La stérilisation mettra fin aux miaulements et feulements endurés par le voisinage. Le cycle élevé de reproduction du chat et le nombre important de petits par portée encourage la stérilisation de l’animal dans les meilleurs délais. La stérilisation est aussi un acte de santé publique qui permet d’enrayer la transmission de maladies parasites. C’est une opération réalisée par les vétérinaires.