Ecoles et Périscolaire

Restauration scolaire

La ville du Havre est l’une des rares communes en France qui a fait le choix d’une préparation traditionnelle des repas. Cette confection "comme à la maison" par les cuisiniers de la Ville est un gage de qualité alimentaire et d’éducation nutritionnelle. En moyenne, 8 000 enfants fréquentent les cantines, soit près d’un d’enfant scolarisé sur deux.

Périodes d'accueil

Année scolaire 2016-2017 : du vendredi 2 septembre 2016 au vendredi 7juillet 2017

Des objectifs de qualité pour les restaurants scolaires

Les menus sont établis dans le respect de la réglementation et des recommandations nationales relatives à la nutrition en restauration scolaire. L’objectif est de garantir l’équilibre nutritionnel et la diversité au sein des menus.

Identiques pour toutes les écoles de la ville, les menus sont élaborés avec les cuisiniers des écoles, validés par une diététicienne puis diffusés aux chefs des cuisines des écoles. Les repas sont réalisés le jour même de la consommation.

Régulièrement des repas à thème sont proposés pour éveiller les sens et la curiosité des enfants. Il peut s’agir de la valorisation d’un patrimoine culinaire ou d’une région, d’une variation autour d’une couleur, etc…

Garantir la traçabilité de la sécurité alimentaire

La ville du Havre privilégie l’approvisionnement en viandes de boucherie issues de filières régionales et garantit l’origine française des viandes bovines servies dans ses restaurants.
Les produits contenant des Organismes Génétiquement Modifiés (OGM) sont exclus.

Organisation de la surveillance de la restauration scolaire

L’organisation de la surveillance de la restauration scolaire est confiée au responsable du temps méridien de l’école, dans le cadre de la délégation qui lui a été confiée par la ville.
À ce titre, le responsable du temps méridien de l’école dispose d’un droit d’appréciation en ce qui concerne l’admission ou le renvoi  d’un enfant, aussi bien pour des raisons médicales que disciplinaires.

Projet d’accueil individualisé (PAI)

En cas de problème de santé (allergie, diabète, asthme, épilepsie…) ou de handicap de l’enfant, la famille a l’obligation de le signaler lors de l’inscription.
Si l’enfant nécessite, pour une raison de santé chronique, un aménagement spécifique, à savoir : la prise d’un médicament, un régime alimentaire particulier, une attention particulière…, la famille devra adresser un projet d'accueil spécifique qui sera étudié par un médecin et la référente sanitaire de la ville.