ENSM - Ecole Nationale Supérieur Maritime

© Philippe Bréard

Ship in school

L'École Nationale Supérieure Maritime (ENSM) forme les officiers de la Marine marchande, auxquels elle délivre un titre de navigant ingénieur  après cinq ans et demi d'études, et prépare à des carrières dans le domaine para-maritime. Elle est l'héritière des écoles d’Hydrographie de Colbert. Au Havre, selon le plan de spécialisation, l’ENSM effectue la formation « navigante » des 4ème et 5ème années, ainsi que celle de la nouvelle formation officier chef de quart passerelle international.

Le cabinet d’architectes AIA a réalisé, aux côtés de SOGEA le nouveau bâtiment de l’Ecole Nationale Supérieure Maritime, implanté au sein du pôle universitaire, quai Frissard. Le site s’inscrit dans une nouvelle dynamique urbaine sur la presqu’île de la Citadelle qui rassemble l’enseignement supérieur de l’agglomération. Le Havre s’enrichit d’une nouvelle construction qui s’inscrit dans la grande scène constituée par le bassin de l’Eure dans cette zone d’interface ville-port. Cette école, à l’architecture et aux concepts originaux, trouve naturellement du sens à s’installer sur un campus universitaire de cœur de ville.

L’Ecole est un véritable navire à quai, avec un effet d’étrave, des perspectives brisées et un mouvement de toiture qui amplifie ces lignes de bateaux.  Pour renforcer ces effets, les architectes ont porté un soin particulier à l’enveloppe du bâtiment qui a été recouvert d’aluminium anodisé et perforé, en clair de vue et disposé sous forme d’écailles. Cette double peau forme une couverture moirée dont l’aspect change avec l’orientation du soleil, rappelant l’aspect irrégulier du revêtement de la coque d’un navire. Ce revêtement extérieur participe au bilan énergétique positif du bâtiment de près de 10.000 m2. Une orientation sud-est/nord-ouest, 900 m2 de panneaux solaires, une pompe à chaleur immergée dans le bassin voisin…

Si elle ressemble à un navire immobile à l’extérieur, la nouvelle école a également été pensée pour reproduire au plus près l’ambiance d’un navire à l’intérieur. Le concept de ship-in-school, une école au plus près de la réalité embarquée, a guidé l’aménagement des locaux : matériaux bruts, béton et bois, gaines apparentes, iconographie et signalétique rappelant celle des navires.

Au niveau bas, c’est la machine. A côté, un PC machine équipé d’un simulateur Kongsberg flambant neuf pour reproduire l’ensemble des manœuvres et des scénarios que l’on peut trouver dans une machine. Le simulateur machine peut être connecté aux simulateurs passerelle pour jouer un scénario complet de conduite.

Après les niveaux rez-de-quai, leurs quatre amphis et leur centre de documentation, la reproduction des ponts d’un navire se poursuit. Au niveau 1 supérieur, plusieurs espaces ont été dédiés à l’enseignement de la sécurité et de la navigation. Encore plus haut, c’est la passerelle ou plutôt les passerelles. En plus des simulateurs qui équipaient déjà l’ancienne école de Sainte-Adresse, l’ENSM s’est dotée de quatre nouveaux Kongsberg. Tous peuvent être reliés entre eux, pour jouer, par exemple, une prise de remorque ou des situations rapprochées en zone portuaire.