Alerte : Vigilance circulation : depuis sa réouverture le 30 avril 2024, le pont Jean-Jacques Rousseau, à l'entrée du Havre, est désormais interdit aux véhicules de plus de 3,5 tonnes.

Fermer
Ils font bouger ma ville
Récompense

Le prix de la Vocation remis à un jeune réalisateur

L’association des Anciens Élèves du lycée François Ier a remis son prix de la Vocation à un jeune Havrais talentueux. D’autres actions permettent chaque année de soutenir des talents et lycéens.

Publié le 01/09/2022

En toute discrétion, la vénérable association, créée en 1867, contribue chaque année à promouvoir les jeunes talents dans le domaine de l’art, ainsi que les auteurs dont elle estime le potentiel ou la création remarquables. En 2022, comme chaque année paire, un prix de la Vocation a été décerné à un talent havrais, âgé de 18 à 30 ans. Le prix doté de 2 000 €, mis en œuvre depuis 1990 conformément à la volonté d’Andrée Lévarey, qui avait fait de l’association son légataire universel, est destiné à aider ses lauréats dans la poursuite de leurs études artistiques comme scientifiques.

Le jeune cinéaste Esteban Guibert rejoint la liste de personnes portant des vocations parfois extraordinaires, comme la chanteuse lyrique Muriel Pitte, première lauréate du prix de la Vocation, qui a rejoint la maîtrise Saint-Evode de la cathédrale de Rouen, ou encore le batteur Antoine Fattout, qui enseigne à l’École de musique Berklee à Boston.

Un lien fort entre élèves et « anciens »

Le soutien à la jeunesse et aux talents ne s’arrête pas là. Afin de permettre à chaque lycéen de profiter au maximum des possibilités offertes par ses études, au-delà des difficultés liées à l’environnement financier ou familial, la commission Maurice Lévarey de l’Association peut aussi verser une aide sociale à un élève en difficulté pour acquérir du matériel dédié aux études ou encore d’effectuer des déplacements pour passer des concours.

Fidèle à ses valeurs de solidarité et de devoir de mémoire, l’association des Anciens Élèves anime également des cérémonies mémorielles. Depuis 1921, aux alentours du 11 novembre, la Cérémonie du Souvenir, devant le monument aux morts du lycée, réunit de très nombreux élèves et, au-delà, des personnalités liées à la vie du lycée et de la cité.

Un collectif de mordus de cinéma

La remise du prix a eu lieu le 1er juillet. Cette année, le lauréat choisi par le jury est le jeune et talentueux réalisateur Esteban Guibert, étudiant en BTS audiovisuel et créateur de Sames Production, un collectif de jeunes mordus de cinéma dont les films déjà réalisés font le buzz. Depuis 2016, l’association de réalisation et production audiovisuelle réunit des lycéens ou étudiants passionnés des pratiques qui contribuent à la naissance des films. « Je suis honoré, en tant qu’ancien élève du lycée et membre de l’association des Anciens, de recevoir ce prix dont j’avais entendu parler comme lycéen. Être lauréat est à la fois valorisant pour moi et ma vocation pour l’audiovisuel. C’est aussi mon premier prix en tant que réalisateur. »