Alerte : En raison de l'organisation d'une compétition, la piscine du Cours de la République sera fermée au public le dimanche 9 décembre de 9 heures à 13 heures

Alerte : En raison des conditions météorologiques, le Magic Mirrors sera fermé au public ce week-end

Fermer

Le Havre côté jardins

Le Havre, c’est certes le port et la façade maritime mais ce sont aussi des écrins de verdure, des océans de chlorophyles insérés aux espaces urbanisés (Jardins Suspendus, Abbaye de Graville, Jardin Zen).

© Philippe Bréard

L’exploration des hauteurs de la ville en cheminant vers la mer conduit aux Jardins suspendus. Labellisé « Jardin remarquable » (label d’Etat) ce vaste jardin de 17 hectares surplombe le monde et offre un panorama époustouflant sur la Manche et l’horizon. Il comprend 9 hectares de jardins thématiques dédiés aux grands explorateurs et 5 000m² de serres de collection. Créé dans les vestiges du fort de Sainte-Adresse construit en 1856, il constitue un exemple tout à fait original de reconversion d’un site militaire. Cette réhabilitation initiée en 2005 a été confiée au paysagiste Samuel Craquelin, à l’architecte Olivier Bressac et au botaniste Jean-Pierre Demoly.

Au centre géographique de la ville, se trouve un trésor de chlorophylle : la forêt de Montgeon. Desservie par le tramway et plusieurs lignes de bus, cette forêt est dotée de nombreux équipements sportifs, d’aires de jeux, et de voies que l’on peut emprunter à pied, à cheval ou en vélo ! Elle possède plusieurs parkings reliés entre eux par un axe routier structurant. Les New Yorkais ont Central Parc, Le Havre aussi sa "forêt urbaine", de quoi rapprocher encore ces deux villes qu’un océan sépare !

© Philippe Bréard

Grâce à ses 120 km de pistes cyclables (avec parking gratuits sécurisés, stations de gonflage, etc), Le Havre se découvre facilement à vélo (en location courte ou longue durée). Réputée pour être l’une des grandes villes les moins embouteillées de France, il est agréable de s’y déplacer en voiture (et facile de s’y garer). La ville dispose d’un réseau de quinze parcs de stationnement (gratuits pour moins de 30min), de 2 parkings-relais situés à proximité de la ligne de tramway et 880 emplacements de stationnement sur la voirie sont réservés aux véhicules des personnes handicapées.

Autre option pour expérimenter la ville : se promener avec ceux qui l’aiment et aiment la raconter, l’accueil offert par le réseau havrais des « greeters », membre de la fédération internationale « global greeters network ». Le greeter n’est pas un guide professionnel mais un passionné, bénévole, faisant découvrir sa région avec sa vision personnelle, en toute convivialité.

© Philippe Bréard

Une attention particulière portée à la gestion des ressources

La Ville du Havre confie la collecte et le recyclage des déchets issus des consommations des ménages à la Communauté de l’Agglomération Havraise (CODAH). A ce titre, elle s’inscrit pleinement dans la dynamique du programme « Ambition zéro gâchis », politique publique lancée en novembre 2016 pour réduire, trier et recycler les déchets.

Cette politique publique ambitieuse est axée sur un défi majeur : réduire notre consommation de ressources et de ce fait notre impact sur l’environnement. L’agglomération havraise accorde une place toute particulière au déchet, considéré non pas comme un problème à traiter mais comme une ressource nouvelle. La CODAH s’associe à la dynamique nationale pour atteindre les objectifs de 55% de valorisation matière et de 23% d’énergie renouvelable à horizon 2020. Le programme « Ambition zéro gâchis » de la CODAH répond aux engagements de la transition énergétique. Il s’agit de s’appuyer sur deux principes porteurs : sensibiliser le producteur de déchets, particulier ou professionnel, au rôle clé qu’il doit jouer, et investir pleinement l’écosystème lié à la collecte et au traitement des déchets, facteur d’attractivité du territoire, de création d’activités innovantes et d’emplois. L’économie circulaire est au cœur de cette ambition. Le mot d’ordre est désormais à la valorisation, et la Ville du Havre partage avec la CODAH la volonté de concevoir, adopter, et transmettre une culture partagée de l’éco-responsabilité.

55% des déchets issus des ordures ménagères et envoyés à l’incinérateur pourraient trouver une voie de valorisation, ce qui met clairement en évidence où se situe la marge de progression pour réduire significativement les déchets. Encourager les efforts quotidiens et faciliter les gestes éco-responsables pour qu’ils deviennent des réflexes pour les habitants de l’agglomération, tel est le leitmotiv de « Ambition zéro gâchis ». Afin d’accompagner au mieux les habitants du territoire de l’Agglomération havraise dans l’amélioration des performances de tri du territoire, dont ils sont les principaux acteurs, la Communauté de l’Agglomération Havraise a lancé en mai 2017 une application dédiée : « TriPratik ». Disponible sur App Store® et Google Play Store®, TriPratik recense les consignes de tri pour tous types de déchets et tous types d’équipements (conteneur jaune, composteur, etc.) et géolocalise les équipements d’apport volontaire (bornes de collecte) et centres de recyclage du territoire de la CODAH.

Le réemploi fait salon !

Pour partager avec le plus grand nombre idées et bonnes pratiques sur le thème du réemploi, Le Havre accueille le Salon Réinventif, « Rendez-vous du réemploi et du recyclage ». Organisé par la CODAH, ce salon réunit en un même lieu (1500m2 sous chapiteau), durant 3 jours, l’ensemble des acteurs locaux de l’économie sociale et solidaire, des créateurs et artistes locaux travaillant à partir de matières recyclées, et des entreprises locales du recyclage. En tout, plus de 50 exposants font découvrir et participer au réemploi. L’édition 2016 a accueilli 7 000 visiteurs.