Alerte : ENTRÉE DE VILLE : Les feux tricolores du carrefour Marceau seront mis en fonctionnement à partir du 22 avril.

Alerte : TRAVAUX : La circulation sera fermée sur une partie de l’axe Boulevard Churchill - Quai Colbert, entre la rue Denis Papin et la rue Roubeau, pendant 4 nuits consécutives (de 21h à 6h) : du lundi 15 au vendredi 19 avril. Une déviation sera mise en place.

Fermer
Sport

Des haltère pour garder la forme

Barbell Lifters, unique club d’haltérophilie de la région havraise, cultive les qualités physiques et mentales de ses adeptes.

Publié le 16/02/2024

Dans la salle d’entraînement qui leur est dédiée, les « souleveurs d’haltères » (traduction française du nom du club) sont loin de l’image d’Épinal des gros bras aux muscles surgonflés. Dans une ambiance concentrée, où l’attention est avant tout portée à la technique et à la justesse de chaque geste, les barres se soulèvent sans intention de record. « Si l’objectif de l’haltérophilie reste bien de soulever la barre la plus lourde possible, c’est aussi un sport de trajectoire qui vise à réaliser un geste aussi beau que bon pour le corps et les articulations », explique Andy Delamotte.

C’est en se remettant au sport, il y a quelques années, que l’athlète de 37 ans découvre le crossfit qui intègre le soulèvement d’haltères. Il souhaite alors se spécialiser dans cette pratique, le seul club alentour étant à 60 km du Havre. Il s’y entraîne, y acquière la technique et son fils Lukas y prend goût lui aussi. Andy décide alors de se former et obtient son diplôme fédéral. L’ idée de monter son propre club peut se concrétiser.

Formateur de futurs champions

Fort du soutien de l’ancien champion olympique Romuald Ernault, Andy Delamotte obtient un local d’entraînement au gymnase Lucien Follain de Bléville. Depuis le 8 janvier, Barbell Lifters accueille ses premiers membres, dont des femmes (et une coach) et des jeunes. « L’ haltérophilie se pratique à tout âge et s’adapte pratiquement à tous les profils, puisque l’on est en mesure d’orienter l’entraînement individuel vers la souplesse, la coordination, le rythme ou la force », précise Andy Delamotte. Accessible dès la sixième, la pratique sollicite principalement les membres inférieurs, les hanches et les bras. Des exercices de musculation accompagnent chaque entraînement.

Rester en forme, c’est bien. Viser la performance, c’est aussi possible avec Barbell Lifters. Lukas Delamotte fait déjà partie de l’équipe de France U17. Son père complète actuellement sa formation pour l’accueil de personnes en fauteuil roulant. Une séance d’essai gratuite permet de se faire une idée juste de ce qu’est l’haltérophilie.