Alerte : Tempête - Fermeture du complexe sportif Marcel Royer jusqu'à nouvel ordre au public et aux usagers pour raisons de sécurité

Fermer

Hommages à Antoine RUFENACHT (1939 – 2020)

Un registre de condoléances mis à disposition des Havrais dans le hall de l'Hôtel de Ville
Hommages à Antoine RUFENACHT (1939 - 2020)

Maire du Havre de 1995 à 2010 et Président de la Communauté de l’agglomération havraise de 2001 à 2010, Antoine RUFENACHT s’est éteint chez lui ce samedi 5 septembre à l’âge de 81 ans. Pour lui rendre hommage, un registre de condoléances a été mis à disposition des Havrais dans le hall de l’Hôtel de Ville du Havre.

Si Antoine RUFENACHT a exercé des mandats politiques nationaux, en tant que Député de la Seine-Maritime (de 1975 à 1981, puis de 1986 à 1997) et Secrétaire d’État (1976-1978), le parcours politique de celui qui présida également la Région Haute-Normandie de 1992 à 1998 était ancré au Havre, sa ville de cœur, son port d’attache. En 1995, Antoine RUFENACHT remporte la mairie du Havre, fief communiste d’après-guerre. En 2001, puis en 2008, les Havrais lui réitèrent leur confiance. En 2010 et après 15 ans d’exercice à la tête de la Cité Océane, il met un terme à son mandat. « Une décision difficile naturellement tant j’ai à cœur depuis plus de quinze ans les grands dossiers de notre ville mais aussi les préoccupations personnelles dont beaucoup d’entre vous m’ont saisi » révélait-il alors.

Bâtisseur et visionnaire

Avec l’extension du Port du Havre et le projet Port 2000, Antoine RUFENACHT favorise le développement économique du Havre et lui offre des perspectives d’avenir, comme celle d’être la métropole maritime internationale, adossée au Grand Paris.

Antoine RUFENACHT a également transformé Le Havre avec l’inscription de son centre-ville reconstruit à la liste du patrimoine mondiale de l’UNESCO en 2005.

Antoine RUFENACHT, c’est aussi la reconnaissance du MuMa – Musée d’Art moderne André Malraux comme premier musée de France pour la période impressionniste, immédiatement après le musée d’Orsay à Paris.

Enfin, Antoine RUFENACHT, c’est la rénovation des quartiers du Havre : Caucriauville, Mare-Rouge, Bois-de-Bléville, Mont-Gaillard, ou plus récemment les Quartiers Sud avec la réhabilitation des Docks, la piscine des Bains des Docks signée Jean Nouvel, etc.

En 2001, il devient Président de la Communauté de l’agglomération havraise (CODAH), aujourd’hui connue sous le nom de Le Havre Seine Métropole. « Un formidable levier (…) Sans la CODAH, les équipements de lutte contre les inondations, le tramway, le Stade Océane seraient aujourd’hui à l’état de projet » déclarait-il le 18 octobre 2010 alors qu'il mettait un terme à ses mandats. Une décision « sage car il va dans le sens de l’intérêt du Havre et de ses habitants. Le renouvellement, c’est la vie » précisait-il. Le 24 octobre de la même année, le Conseil municipal choisit Édouard PHILIPPE pour lui succéder. Un choix qui était aussi le sien.