Alerte : Tempête - Fermeture du complexe sportif Marcel Royer jusqu'à nouvel ordre au public et aux usagers pour raisons de sécurité

Fermer
Santé

Interdiction de vente de protoxyde d'azote aux mineurs

En raison des risques liés à l'usage récréatif du protoxyde d'azote, un arrêté du maire interdit désormais la vente de ce gaz aux mineurs.
capsule-protoxydeazote.jpg

Par arrêté du Maire n°2020-3328, la vente ou le don de cartouches contenant du gaz protoxyde d'azote aux mineurs sont désormais interdites sur le territoire havrais. Cette interdiction vise à limiter l'accès au produit. Détourné de son usage initial, ce gaz d'usage courant, connu sous le nom de gaz hilarant, peut être inhalé à des fins récréatives. Le phénomène de détournement, de plus en plus répandu sur le territoire havrais, entraîne des risques pour la santé, la salubrité et la tranquillité publiques.

Une pratique dangereuse, facteur de nuisances

L'inhalation du protoxyde d'azote présente des risques immédiats pour la santé, tels que l'asphyxie, la brûlure, ou la perte de connaissance. Les effets secondaires connus sont nombreux. Il peut s'agir de pertes de mémoire, de troubles de l'humeur ou du rythme cardiaque, d'hallucinations visuelles, et même, dans certains cas, d’atteintes neurologiques sévères. Dans les espaces publics, la consommation de protoxyde d'azote impacte la salubrité publique en raison du déversement des cartouches de gaz vides. Elle contribue à multiplier des comportements agités qui peuvent troubler sensiblement la tranquillité publique.

Consommation en gaz hilarant interdite, détention restreinte

Sont également interdites, la consommation et l'abandon de cartouches de gaz de protoxyde d'azote utilisées à des fins récréatives sur l’espace public de la commune du Havre par des personnes majeures ou mineures. L'arrêté pose aussi l'interdiction pour les mineurs de détenir dans l'espace public des cartouches ou autres récipients sous pression contenant du gaz protoxyde d'azote.