Culture
Education

Le dispositif Un violon dans mon école se déploie dans deux écoles des quartiers sud

Jeudi 10 mars a eu lieu la présentation du dispositif Un violon dans mon école, dans lequel s'est engagée la Ville du Havre aux côtés de la Fondation Vareille et de l'Éducation nationale.

Un violon dans mon école, qu'est-ce que c'est ? 

Ce dispositif a été créé par la Fondation Vareille, installée en Suisse, et qui mène ce projet depuis déjà plusieurs années en Suisse et dans quelques écoles d'Ile-de-France. Son objectif principal : lutter contre l'échec scolaire en donnant l'opportunité aux élèves d'apprendre la pratique du violon

Il est donc déployé dans deux écoles faisant partie des réseaux d'éducation prioritaires de la Ville : la maternelle Lamartine et la maternelle Valmy, dans le quartier Brindeau.

L'adhésion de la Ville du Havre à ce dispositif s'inscrit dans la lignée du label "Cité éducative" qui lui a été attribué par l'Etat en 2021, et dont le but est de fédérer les acteurs des quartiers prioritaires afin d’en faire des lieux de réussite.

Combien de temps dure le programme ? 

La première année, ce sont 84 élèves de moyenne section répartis sur les deux écoles qui sont concernés, et suivent donc 2 séances hebdomadaires de pratique du violon, dispensées par deux professeurs directement à l'école pendant le temps scolaire.

À partir de la seconde année (grande section), le rythme passera à 3 séances par semaine, et cela jusqu'au bout de leur formation à la fin de la classe de CE1. Les nouveaux élèves de moyenne section commenceront, eux, avec 2 séances hebdomadaires et poursuivront sur le même rythme. Au moins un nouveau professeur devra être recruté pour assurer les cours supplémentaires.

Pour sa première mise en œuvre, le programme s'étalera sur 4 années scolaires. La Fondation Vareille s'engage en effet à financer la majorité des coûts liés au dispositif pendant le premier cycle de 4 ans. Ensuite, en fonction des résultats obtenus et si la Ville souhaite poursuivre son application, elle devra alors prendre le relais

Pourquoi le violon ? 

S'appuyant sur de nombreuses études scientifiques, la Fondation Vareille a choisi le violon pour différentes raisons :

  • pour son côté pratique : son format et son poids permettent de le transporter facilement, donnant ainsi la possibilité aux élèves de le ramener à la maison pour travailler entre les séances
  • pour son intérêt éducatif : à l'instar d'autres instruments de musique, le violon permet selon les neurosciences de développer un certain nombre de capacités cognitives et collectives essentielles dans le développement de l'enfant (attention, écoute, mémoire, dextérité, oreille...)

Un dispositif complémentaire au programme DÉMOS
Si le Dispositif d’Éducation Musicale et Orchestrale à vocation Sociale (DÉMOS), initié il y a presque 3 ans, prendra fin en juin 2022, le programme Un violon dans mon école n'a pas pour autant vocation à le remplacer. Il s'inscrit plutôt comme un dispositif complémentaire puisqu'il ne concerne pas la même tranche d'âge, et n'a pas vocation à créer un orchestre capable de se produire en concert, se concentrant davantage sur les effets bénéfiques de l'apprentissage de la musique sur les résultats scolaires. Dans les deux cas, c'est le Conservatoire Arthur Honegger qui pilote, pour le compte de la Ville, ces opérations à caractère éducatif et social.