Alerte : La piscine du Cours de la République sera en fermeture technique du lundi 17 février au dimanche 1er mars.

Fermer
Ils font bouger ma ville
Tech/Web
Education
Innovation

FabLab : LH version 3D

Boris Lembicz, co-fondateur du FabLab, a réalisé cette œuvre LH en 3D. Il envisage de la commercialiser sur Internet.

Unique en Haute-Normandie, le FabLab LH3D fait des envieux.

C’est l’histoire d’un passionné, Boris Lembicz, jeune étudiant de 18 ans, qui a des projets plein la tête. Avec ses professeurs de science de l’ingénieur au lycée Jules Siegfried, il a construit une imprimante 3D… puis plusieurs imprimantes 3D… avant d’avoir l’idée d’ouvrir un FabLab (« fabrication laboratory »), c'est-à-dire un laboratoire de fabrication numérique ouvert à tous. Ce fût chose faite en mars 2014, avec le soutien du lycée Jules Siegfried, qui a accepté d’abriter le FabLab. L’association LH 3D était née…

Gage de qualité, l’atelier de fabrication respecte la charte des FabLabs, mise en place par le Massachussetts Institute of Technology. Aujourd’hui, pas moins d’une quinzaine d’imprimantes 3D, fabriquées par les élèves du lycée Jules Siegfried, y sont accessibles. « Ce FabLab était l’occasion d’ouvrir notre lycée vers l’extérieur, mais aussi de voir des projets se concrétiser », se félicite Thierry Houdouin, chef des travaux.

Pièces détachées

Roues pour bateaux, poignées pour machine à coudre, pièces détachées d’appareils électro-ménager, maquettes de mâts de mesure pour EDF Energies Nouvelles…à partir d’un modèle volumique créé sur un logiciel adapté, l’imprimante 3D dépose le plastique fondu et l’objet prend forme. Particuliers, entrepreneurs, designers, artistes, étudiants, bricoleurs… le FabLab est un véritable incubateur d’idées, qui permet de passer du concept à l’objet en un tour d’imprimante.

Preuve de son ingénuité, Boris a récemment proposé au Chocolatier Auzou de commercialiser des chocolats en forme de Volcan, dont il a imaginé et réalisé les moules… « Nous avons l’ambition de faire du Havre le bassin de l’impression 3D en France », projette-t-il.

Boris Lembicz, l'esprit d'entreprise
Avec ses professeurs Julien Ledentu et Philippe Rebolini, ce jeune créatif de 18 ans a monté le premier FabLab havrais, au sein du lycée Jules Siegfried. Ce centre de ressources technologiques est ouvert à tous : entrepreneurs, designers, artistes, bricoleurs, étudiants, hackers… C’est un espace de rencontre collaborative, où l’on innove, créé et partage. L’association LH3DFabLab propose un service d'impression 3D, une aide à la maintenance, des informations sur l'impression 3D, la Conception Assistée par Ordinateur d’objets personnalisés, à l’aide de logiciels open source et d’imprimantes 3D.
Les commandes affluent mais les moyens sont limités. « Nous fonctionnons avec nos imprimantes personnelles, que nous avons construites, explique Boris. Mais, avec ce que l’on nous demande de produire, il nous en faudrait une dizaine. » L’association cherche des partenaires pour fédérer les énergies. « Nous avons par exemple rencontré un chirurgien-dentiste qui a le projet de financer une imprimante métal et haute température pour lui et ses collègues… »
La French Tech est en marche et Julien, qui après son Bac S poursuit une année de mise à niveau en Arts appliqués, a envie d’être designer : « Tout ce que je fais et acquiers ici me servira dans mon cursus. »