Alerte : En raison de l'organisation d'une compétition de Hockey sur Glace, la séance publique de la patinoire du samedi 19 octobre 2019 de 14 heures 30 à 17 heures 30 est annulée ainsi que celle du dimanche 20 octobre 2019 de 10 heures 30 à 12 heures 30.

Astuce : Inscription aux colis de noël à partir du mardi 05 novembre 9 h au samedi 23 novembre 2019

Alerte : Réservation à "Découvrez le sport" sur Hariane.fr pour les vacances de la Toussaint à partir du mardi 8 octobre, 9 h

Fermer
Tech/Web
Un Été au Havre

François Ier et Le Havre en 2017

Quand le Roi de France observe, 500 ans plus tard, le port et la ville qu’il a vus naître.
François Ier et Le Havre en 2017

1517 - 2017… 500 ans nous séparent de l’année de création de notre ville. Durant ces siècles, la cité fondée par François Ier a évolué : elle a été détruite, reconstruite, elle s’est modernisée et est devenue l’un des plus grands ports européens. Mais le Roi de France, du haut de ses 22 ans, aurait-il pu imaginer de telles transformations ? Que penserait-il du Havre aujourd’hui ?

En 2017, Louise est une jeune passionnée d’histoire et, comme beaucoup de Havrais, amoureuse de sa ville. Elle ne rêve que d’une chose : trouver le moyen de communiquer avec François Ier, le fondateur du Havre, afin de lui montrer ce qu’est devenue la cité océane. Par un procédé ingénieux dont nous vous tairons le secret, elle est parvenue à ouvrir une fenêtre sur le passé grâce à une sorte de boîte aux lettres temporelle.

La voilà en relation avec le Roi de France ! Premier contact : aujourd’hui, vendredi 3 février 2017. Première réponse aussi : François Ier lui confirme qu’il a hâte de découvrir ce qu’est devenue sa ville et de lui faire part de ses impressions.

Nous n’avons bien entendu pas pu résister à l’envie de partager avec le plus grand nombre cette correspondance extraordinaire qui va durer plusieurs mois. Au fil des semaines, découvrez, sur notre page facebook LH Le Havre, le point de vue du Roi fondateur sur Le Havre aujourd’hui, mais également ses propres anecdotes sur la ville en 1517.