Ils font bouger ma ville
Education
Emploi
Petite enfance

Presque un jeu d'enfant

Fabienne Delafosse, fondatrice de trois micro-crèches en centre-ville du Havre en deux ans

Récompensée le 28 janvier 2016 par la CCI Seine Estuaire lors des Trophées des Entreprises de l’Estuaire, Fabienne Delafosse, directrice de la société Jeux d’Enfants, a ouvert, en deux ans, trois micro-crèches en centre-ville.

Après treize années passées comme directrice d’exploitation de l’hôtel Vent d’Ouest au Havre et de la Maison de Léa à Honfleur, Fabienne Delafosse débute sa seconde vie professionnelle. « Avec deux enfants en bas âge et un travail dans l’hôtellerie, difficile de concilier vie professionnelle et vie de famille », confie-t-elle. Une expérience personnelle qui fait germer l’idée d’une reconversion. Naît alors le projet d’ouvrir une crèche répondant avec souplesse aux besoins et critères d’accueil attendus par les parents et les enfants, ainsi qu’une solution simple et rapide de garde à domicile.

Des services tricotés sur mesure

En septembre 2014, La Marelle – située 23 rue Édouard Herriot – voit le jour. Cette micro-crèche offre la possibilité aux parents de choisir entre un accueil régulier ou occasionnel pour leurs enfants âgés de 10 mois à 6 ans. « Le petit nombre d’enfants accueillis, dix au total, permet une prise en charge personnalisée et une connaissance détaillée de l’environnement familial de chacun », précise Fabienne Delafosse. Des sorties quotidiennes, favorisant ainsi l’éveil des sens, sont organisées : balade iodée à la plage, florale aux jardins, récréative dans les aires de jeux ou encore olfactive et gustative au marché.

Un succès créateur d’emploi

Dès la première année, La Marelle rencontre une adhésion totale. Le bouche à oreille fonctionne, à tel point que la directrice croule sous les demandes. Il ne lui restait plus qu’à faire des petits. C’est chose faite à la rentrée 2015 avec l’ouverture de deux nouvelles micro-crèches : L’Attrape rêve et Bilboquet. Une réussite qu’elle partage avec ses équipes, « fière du travail accompli tous ensemble et satisfaite d’être allée au bout des ambitions qui m’animaient au départ : créer de l’emploi et du lien social. »
À ce jour, Jeux d’Enfants a généré la création d’une douzaine de CDI dans les crèches et d’une vingtaine de contrats à temps partiel dans le cadre de la garde à domicile.