Petite enfance

Toujours plus de crèches

De nouvelles crèches voient le jour et enrichissent l’offre d’accueil pour améliorer le quotidien des bambins comme des parents.

Publié le 09/12/2022

Une nouvelle crèche inaugurée

L’ouverture de nouvelles crèches favorise l’accueil des jeunes enfants et l’accompagnement de la parentalité. Depuis septembre 2022, la crèche municipale Jeanne Tranchard occupe les anciennes écuries du square Grosos, après une restructuration architecturale réussie. Elle a été inaugurée le 8 décembre.

Inaugurer un nouveau service public est toujours une bonne nouvelle. A fortiori lorsqu’il s’agit d’une crèche, qui manifeste le dynamisme de notre ville. Nous sommes donc heureux que Jeanne-Tranchard ouvre ses portes, en proposant un accompagnement spécifique aux familles.
Edouard PHILIPPE, maire du Havre

Le groupe normand Léa & Léo en assure la gestion en délégation de service public, les inscriptions s’effectuant directement auprès de la crèche. Avec une capacité d’accueil de 44 enfants, l’établissement propose, en outre, l’accompagnement personnalisé d’un conseiller en insertion socioprofessionnelle aux parents qui le souhaitent. L’autre grand projet en cours est celui de la crèche municipale Videcoq qui, en 2024, accueillera 60 berceaux et proposera un éveil sensoriel.

Plus de 1 000 places

Chaque année, de nombreux petits Havrais sont accueillis dans l’une des dix-sept crèches municipales réparties sur le territoire communal. Les parents d’enfants de 0 à 4 ans ont le choix avec six crèches associatives, dix-huit micro-crèches et trois crèches inter-entreprises. Au même titre que d’autres modes de garde (assistantes maternelles, Maisons d’Assistants Maternels), les crèches havraises jouent la flexibilité avec des accueils d’un à cinq jours, voire à l’heure, à la demi-journée ou à la journée, en fonction des besoins des parents et des places disponibles. Le système d’attribution des places en crèche s’appuie sur une grille de critères tenant compte de la situation de chaque demandeur, indépendamment de la date de la demande. Les tarifs sont les mêmes pour chaque structure municipale, selon le barème national de la Caisse nationale des allocations familiales.