Alerte : En raison de l'organisation d'une compétition, la piscine du Cours de la République sera fermée au public le dimanche 21 avril.

Alerte : ENTRÉE DE VILLE : Les feux tricolores du carrefour Marceau seront mis en fonctionnement à partir du 22 avril.

Alerte : TRAVAUX : La circulation sera fermée sur une partie de l’axe Boulevard Churchill - Quai Colbert, entre la rue Denis Papin et la rue Roubeau, pendant 4 nuits consécutives (de 21h à 6h) : du lundi 15 au vendredi 19 avril. Une déviation sera mise en place.

Fermer
Elles font bouger Le Havre
Commerce

Voyage gustatif en Italie avec Macicia

Avec son épicerie fine et ses pizzas maison, Clara Mermin propose de la gastronomie italienne dans le quartier Notre-Dame.

Clara Mermin a beau apprécier la dolce vita, le farniente ne fait pas partie de son vocabulaire. Cette havraise, diplômée de l’École de Management de Normandie, a déjà vécu plusieurs vies professionnelles à seulement 26 ans. Après un master, entrecoupé d’une année passée au Mexique, puis d’une étape à Paris où elle devient manager de Force de Vente dans les grands magasins de la capitale, cette dynamique jeune femme perd son travail à cause de la crise sanitaire. Qu’importe, déjà entrepreneuse dans la décoration, elle rebondit, décroche un diplôme de pizzaiola à Bordeaux et ouvre, le 1er mars dernier, Macicia, une épicerie fine aux saveurs italiennes. « J’adore la gastronomie de ce pays et je trouvais que cela manquait au Havre. Nous vendons des produits bruts, à cuisiner chez soi, il n’y a pas de plats préparés. » Ces produits sont évidemment importés d’Italie, sauf les légumes, provenant de circuits courts.

La qualité avant la quantité

Sandwiches et salades sont disponibles le midi, les pizzas, uniquement à partir de 18h, avec une carte mêlant à la fois des classiques et des recettes originales, le tout préparé avec soin et minutie. « Nous priorisons la qualité, donc nous avons très peu de quantité d’avance, les produits trouvés dans nos pizzas sont ceux de l’épicerie. Nous prenons notre temps pour les cuisiner, alors nous avons un nombre limité par soir. » La réservation est donc conseillée afin de pouvoir déguster quelques délices aux noms évocateurs, comme la Tonio ou la Chiara. D’ailleurs, pourquoi Macicia ? « C’était le surnom de ma mère, qui se prénomme Patricia, quand elle était petite. » Précision, le père de Macicia était… italien.

Macicia
6 rue Saint-Jacques - 02 27 15 11 11
Ouvert du mardi au samedi